February 27, 2015 / 12:27 PM / in 2 years

Les valeurs à suivre à la mi-séance de la Bourse de Paris

5 MINUTES DE LECTURE

Conférence de presse du PDG du groupe Fnac, Alexandre Bompard. Le titre Fnac bondit de près de 10% et signe la plus forte hausse du CAC Mid & Small à la mi-séance jeudi. Le distributeur de biens culturels et d'électronique grand public a inscrit un nouveau plus haut au lendemain de l'annonce de ses résultats 2014. /Photo prise le 27 février 2015/Philippe Wojazer

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 avance de 0,21% à 4.920,75 points dans une fourchette de fluctuation très étroite (19 points) et après une progression de près de 15% en deux mois. Les marchés attendent une nouvelle estimation de la croissance américaine au 4e trimestre 2014 cet après midi et le coup d'envoi, la semaine prochaine, du programme d'achats d'obligations de la BCE.

* AIRBUS GROUP fait un bond de 7,44% et prend la tête des hausses du SBF 120 après avoir annoncé prévoir une hausse de son bénéfice par action et de son dividende en 2015. Airbus va augmenter sa production d'A320 à 50 avions par mois, voire plus dès 2017, tout en ramenant celle de l'A330 à six par mois en 2016 pour accompagner la transition des deux appareils vers leur nouvelle génération.

* SOLVAY ajoute 2,01% aux 3,8% gagnés jeudi, plusieurs grands brokers ayant relevé substantiellement leurs objectifs de cours au lendemain de la publication des résultats 2014 du chimiste.

* GDF SUEZ gagne 1,95%. Le PDG Gérard Mestrallet déclare au Figaro que le groupe n'a "pas vocation à entrer au capital" d'AREVA, qui doit présenter un plan stratégique le 4 mars après une perte nette de 4,9 milliards d'euros en 2014. GDF Suez a par ailleurs reçu des garanties d'Areva pour les projets de fourniture de réacteurs nucléaires en Turquie et d'éoliennes en France.

* Les SERVICES AUX COLLECTIVITÉS (+0,54%) et l'AUTOMOBILE (+0,54%) signent les meilleures performances sectorielles en Europe. VEOLIA ENVIRONNEMENT progresse de 1,5%, plusieurs brokers ayant relevé leurs objectifs de cours ce matin et SUEZ ENVIRONNEMENT 2,27%.

RENAULT gagne 1,8%, MICHELIN 1,08% et MONTUPET 3,57%.

* SOPRA STERIA bondit de 6,8% à 77,62 euros et signe la deuxième plus forte hausse du SBF 120 après avoir publié son premier chiffre d'affaires consolidé des deux groupes - fusionnés cette année - qui ressort à 2,28 milliards d'euros. En proforma (12 mois Sopra, 12 mois Steria) il ressort à 3,37 milliards, au-dessus du consensus.

* ORANGE (-1,95%) accuse la plus forte baisse du CAC 40. Moody's a estimé, dans un communiqué publié vendredi, que les cessions d'actifs de societés cotées détenus par l'Etat prévues par la loi Florange pourraient avoir un impact négatif sur la qualité du crédit de ces émetteurs. L'agence cite GDF SUEZ et ORANGE.

* FNAC bondit de 9,47% et signe la plus forte hausse du CAC Mid & Small dans un volume d'échanges étoffés. Le distributeur de biens culturels et d'électronique grand public a inscrit un nouveau plus haut au lendemain de l'annonce de ses résultats 2014.

* BOLLORÉ (-1,05%) a porté à 82,5% sa participation dans HAVAS -1,51%) au terme de la réouverture de son offre publique d'échange (OPE) sur le groupe publicitaire, a annoncé jeudi l'Autorité des marchés financiers.

* GENFIT, qui a bondi de plus de 9% jeudi, rechute et signe la plus forte baisse du SBF 120 (-3,86%) après avoir enfoncé sa moyenne mobile 20 jours (62,198). Le titre reste gagnant de 60,46% depuis le début de cette année après une ascension de 326% en 2014.

* JCDECAUX a annoncé jeudi soir avoir remporté la concession publicitaire des transports urbains d'Helsinki pour une durée de sept ans. Le montant du contrat n'a pas été divulgué.

* BONGRAIN a fait état jeudi soir d'un recul de son résultat opérationnel courant en 2014 à 109,4 millions d'euros contre 143,4 millions en 2013, pénalisé par la crise laitière et l'embargo russe qui ont provoqué une baisse de la cotation des produits industriels. Le groupe évoque une visibilité limitée pour 2015 avec la fin des quotas laitiers, la concentration de la distribution, plusieurs crises géopolitiques et le ralentissement dans certains émergents.

* INSIDE SECURE a dégagé l'an dernier un résultat opérationnel ajusté de 8,1 millions de dollars contre une perte de trois millions en 2013 grâce à son repositionnement sur des activités à marge plus élevée. Pour 2015, la société s'attend à bénéficier de l'appréciation du dollar par rapport à l'euro qui devrait avoir un impact positif d'au moins 2,8 millions de dollars sur ses charges opérationnelles par rapport au cours moyen constaté en 2014.

* GFI INFORMATIQUE a fait état jeudi d'une progression de 8% de son chiffre d'affaires en 2014 à 804 millions d'euros tandis que sa marge opérationnelle a bondi de 16% à 52 millions. Pour 2015, la société de conseil vise une nouvelle croissance de son activité et la poursuite de l'amélioration de sa marge, précisant qu'elle sera attentive aux opportunités de croissance externe dans les produits logiciels en France et à l'étranger.

Raoul Sachs, Gwenaëlle Barzic, Benjamin Mallet, Dominique Rodriguez, édité par Matthias Blamont

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below