Nouveau recul des mises en chantier de logements

vendredi 27 février 2015 08h51
 

PARIS (Reuters) - Les mises en chantier de logements comme les permis de construire ont poursuivi leur baisse en France sur les trois mois à fin janvier, selon les chiffres publiés vendredi par le ministère de l'Ecologie et du Développement durable.

Le recul des premières sur la période novembre-janvier a été de 4,1% par rapport aux trois mois précédents, eux-mêmes en recul de 3,2% sur les trois mois antérieurs, selon des données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables.

Pour les permis de construire, la baisse de 2,0% recensée sur novembre-janvier a fait suite à une autre baisse de 2,2%.

En données brutes, 352.900 logements ont été commencés sur les douze mois à fin janvier 2015, soit 11,6% de moins par rapport aux douze mois précédents. Les permis de construire ont reculé dans le même temps de 8,2%, à 374.500.

Ces chiffres sont des estimations et ne sont pas comparables à ceux publiés fin décembre, le ministère ayant modifié sa méthode de comptabilisation des mises en chantier comme des permis de construire pour mieux les retracer à leur date réelle.

Il fait état par ailleurs de taux d'annulation des permis de construire délivrés (par décision administrative ou à l'initiative de leur pétitionnaire) particulièrement élevés, à 15,6% sur les trois derniers mois pour les logements individuels et 21,8% pour les logements collectifs.

Le délai moyen d’ouverture de chantier des logements individuels est resté stable (4,7 mois) et celui des logements collectifs a poursuivi sa baisse pour s'établir à huit mois, nettement sous sa moyenne depuis 2000 (10,3 mois).

(Yann Le Guernigou)

 
Les mises en chantier de logements comme les permis de construire ont poursuivi leur baisse en France sur les trois mois à fin janvier, selon les chiffres publiés vendredi par le ministère de l'Ecologie et du Développement durable. Le recul des mises en chantier a été de 4,1% sur la période novembre-janvier par rapport aux trois mois précédents et la baisse des permis de construir a été de 2,0%. /Photo d'archives/REUTERS/Benoît Tessier