Le pétrole plombe les prix à la consommation aux Etats-Unis

jeudi 26 février 2015 17h01
 

par Lucia Mutikani

WASHINGTON (Reuters) - Les prix à la consommation aux Etats-Unis ont subi en janvier leur plus forte baisse depuis décembre 2008 avec la chute des prix du pétrole et l'inflation de base a légèrement augmenté, ce qui pourrait donner un argument à la Réserve fédérale pour retarder le relèvement de ses taux d'intérêt.

D'autres indicateurs publiés jeudi ont montré un rebond des projets d'investissement des entreprises, mais sans doute pas suffisant pour faire évoluer les anticipations de croissance du produit intérieur brut (PIB) pour le premier trimestre.

"Il se passera un certain temps avant que la Fed dispose de la confirmation nécessaire de la remontée de l'inflation vers son objectif à moyen terme, et nous continuons de prévoir que septembre marquera le point de départ du relèvement des taux", a commenté Millan Mulraine, chef économiste adjoint de TD Securities.

Le département du Travail a fait état d'un recul de 0,7% de l'indice des prix à la consommation (CPI) le mois dernier après une baisse de 0,3% en décembre. Janvier marque ainsi le troisième mois consécutif de baisse de cet indicateur clé de l'évolution des prix.

En rythme annuel, le CPI est en recul de 0,1%, sa première évolution négative depuis octobre 2009, alors qu'il affichait encore en décembre une hausse de 0,8%.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une baisse de 0,6% d'un mois sur l'autre et de 0,1% sur un an.

La Fed s'est fixé un objectif d'inflation de 2% à moyen terme et ses responsables considèrent pour l'instant que la baisse des prix liée à la chute des cours du pétrole ces derniers mois devrait être temporaire.

Sa présidente, Janet Yellen, a déclaré cette semaine au Congrès que le FOMC, le comité de politique monétaire de l'institution, avait besoin d'être "raisonnablement confiant" dans la remontée de l'inflation vers l'objectif avant de commencer à relever les taux.   Suite...

 
Les prix à la consommation aux Etats-Unis ont subi en janvier leur plus forte baisse depuis décembre 2008 avec la chute continue des prix des produits pétroliers. /Photo d'archives/REUTERS/Rick Wilking