26 février 2015 / 07:34 / dans 3 ans

Anheuser-Busch augmente nettement le dividende 2014

Anheuser-Busch InBev, brasseur entre autres de la marque Corona, annonce un dividende en forte hausse ainsi qu'un rachat d'actions d'un milliard de dollars. /Photo d'archives/REUTERS/Edgard Garrido

BRUXELLES (Reuters) - Anheuser-Busch InBev a annoncé jeudi un dividende en forte hausse ainsi qu‘un rachat d‘actions d‘un milliard de dollars, promettant d‘augmenter les retours aux investisseurs dans les années à venir.

Il projette également une croissance des ventes de bières dans la plupart de ses grands marchés, et surtout la croissance dans les marchés émergents des marques les plus coûteuses comme Budweiser, laquelle réalise 60% de ses ventes en dehors des Etats-Unis à présent.

Le premier brasseur mondial propose un dividende de trois euros sur les comptes de 2014 contre 2,05 euros sur les résultats de 2013 et un consensus de 2,92 euros.

“Notre objectif est d‘atteindre un rendement du dividende de 3% à 4%, conforme à ceux d‘autres entreprises de produits de grande consommation”, a dit le directeur financier Felipe Dutra lors d‘une téléconférence. Le dividende de 2014 donne un rendement de 2,7%.

Le rachat d‘un milliard de dollars portera pour une bonne partie sur des actions constituant le gisement de plan d‘épargne du personnel.

L‘action, en hausse de 17% depuis le début de l‘année, perd 1,5% à 108,6 euros en matinée.

Le brasseur des marques Budweiser, Stella Artois et Corona entre autres anticipe une amélioration des volumes du secteur aux Etats-Unis, son principal marché, après une contraction générale des ventes aux débits de boissons de 0,6% l‘an passé.

AB InBev vend près de la moitié de la totalité de la bière bue aux Etats-Unis.

Les volumes globaux continueront d‘augmenter au Mexique et renoueront avec la croissance en Chine, après une baisse de 4% l‘an dernier imputable au ralentissement de la croissance et à une météo médiocre.

Quant au Brésil, deuxième marché mondial de la bière dont le brasseur belge contrôle les deux tiers, le CA devrait augmenter de 5% à 10% grâce à la croissance régulière des marques haut de gamme.

Les ventes de Budweiser ont augmenté de plus de 40% au Brésil l‘an passé et les marques haut de gamme représentent à présent 8% de ce marché, ce qui reste en deçà d‘autres régions. Les économistes soulignent toutefois que le Brésil va connaître cette année sa contraction la plus forte depuis 1002, alors que l‘inflation elle-même culmine à un pic de 12 ans.

L‘excédent brut d‘exploitation (EBE, Ebitda) du quatrième trimestre a augmenté de 5,6% à 5,07 milliards de dollars, en deçà du consensus Reuters le donnant à 5,31 milliards. Sur l‘ensemble de 2014, il a progressé de 6,6% à 18,54 milliards de dollars.

La marge d‘Ebitda a augmenté de 25 points de base à 39,4% sur l‘ensemble de l‘année 2014.

Le chiffre d‘affaires de 2014 s‘est élevé à 47,06 milliards de dollars contre 43,195 milliards en 2013.

Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below