Prévisions, transport et dividende de Thales déçoivent

jeudi 26 février 2015 13h42
 

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Thales recule en Bourse jeudi, ayant déçu le marché par ses prévisions pour 2015, ses indications pour redresser la rentabilité de son pôle transport et son dividende inchangé au titre de 2014.

L'équipementier spécialisé dans l'aérospatiale, la défense et la sécurité a dit viser pour 2015 une hausse d'environ 15% de son bénéfice opérationnel, après un exercice 2014 pénalisé par le constructeur naval militaire DCNS, dont il détient 35%.

Thales anticipe aussi un retour à la croissance organique cette année, comptant engranger l'effet d'une hausse de près de 20% de ses prises de commandes en deux ans.

L'action recule de 2% à 50,52 euros à 13h20, accusant l'une des plus fortes baisses du SBF 120.

"Thales a calmé les ardeurs sur le dividende et a manqué de clarté sur son activité transport", a résumé un analyste, soulignant que le consensus était déjà au-delà des prévisions fournies pour 2015.

Il faudra "un peu de temps" pour ramener la marge opérationnelle de la division transport aux environs de 7%, après une chute de 6,7% en 2013 à 2,3% en 2014, a précisé le directeur financier Pascal Bouchiat lors d'une conférence de presse.

Thales a attribué cette contre-performance à des "difficultés d'exécution" dans plusieurs projets, notamment dans le transport urbain, et a dit espérer un effet progressif des mesures correctives mises en place.

Le PDG Patrice Caine a toutefois souligné que le transport restait une activité "coeur" pour Thales.   Suite...

 
Patrice Caine, qui assure pour l'instant les fonctions de PDG de Thales. L'équipementier spécialisé dans l'aérospatiale, la défense et la sécurité  vise une hausse d'environ 15% de son bénéfice opérationnel en 2015 sous l'effet conjugué d'un retour aux profits de sa filiale DCNS et de ses économies. /Photo prise le 26 février 2015/REUTERS/Philippe Wojazer