La reprise en Europe apparaît dans les résultats des entreprises

lundi 23 février 2015 18h59
 

par Tom Bergin et Blaise Robinson

LONDRES/PARIS (Reuters) - La reprise tant attendue en Europe commence à transparaître dans les résultats des grandes entreprises, même si leurs dirigeants continuent de mettre en avant la hausse de la demande en Asie ou aux Etats-Unis.

Reuters a analysé les commentaires de plus d'une cinquantaine de multinationales qui vendent leurs produits en Europe et qui ont pour la plupart fait état de résultats en hausse pour le quatrième trimestre 2014.

Parmi elles, 71% ont fait état d'une accélération ou d'un retournement à la hausse de leur croissance sur le Vieux Continent l'an dernier. Seules 16% ont fait état d'une détérioration ou ont dit attendre un déclin de leurs opérations européennes en 2015, et 13% s'attendent à une stagnation.

"Les marchés européens se sont redressés au-delà de nos attentes", a déclaré Carlos Ghosn, le directeur général de Renault, aux investisseurs ce mois-ci.

Les entreprises s'attendent à ce que cette dynamique soit entretenue tout au long de l'année par la baisse des cours du pétrole, qui favorise le pouvoir d'achat des ménages, et par le programme d'assouplissement quantitatif de la Banque centrale européenne, synonyme d'injections de liquidités sur les marchés.

Pour Benoît Peloille, stratège chez Natixis, ce contexte plus favorable n'est pas encore pleinement pris en compte par les investisseurs.

"C'est encore sous le radar des investisseurs mondiaux qui ont déserté l'Europe ces dernières années et restent sceptiques quant à la tendance des résultats, dit-il.

"Il y a une amélioration du paysage macro en Europe, et les entreprises commencent à en bénéficier."   Suite...

 
La reprise tant attendue en Europe commence à transparaître dans les résultats des grandes entreprises, même si leurs dirigeants continuent de mettre en avant la hausse de la demande en Asie ou aux Etats-Unis. /Photo d'archives/REUTERS/Dado Ruvic