HSBC annonce un bénéfice imposable annuel en baisse de 17%

lundi 23 février 2015 13h57
 

par Steve Slater et Matt Scuffham

LONDRES (Reuters) - HSBC a fait état d'un recul de son bénéfice imposable de 17% en 2014, plus marqué que prévu, et a abaissé son objectif de retour sur fonds propres, ajoutant que les accusations à l'encontre de sa division de banque privée en Suisse pour avoir aidé des clients à échapper à l'impôt faisaient honte à la banque.

Les résultats publiés lundi par la première banque européenne ont été pénalisés par les coûts liés à ses errements passés et aux provisions constituées pour faire face à d'éventuels nouveaux scandales. HSBC a dit que les accusations à l'encontre de sa division banque privée en Suisse avaient gravement terni son image.

"Nous sommes un certain nombre à penser que les pratiques passées de la banque privée font honte à HSBC et ont entaché sa réputation. Je pense que le terme de honte serait le plus approprié", a déclaré le directeur général de la banque.

Stuart Gulliver s'est lui-même retrouvé au coeur du scandale avec la révélation dimanche par le quotidien britannique The Guardian qu'il avait ouvert un compte en Suisse via une société panaméenne pour y déposer des primes se montant à plusieurs millions de livres.

HSBC a confirmé la détention par Gulliver d'un compte en suisse et, si rien ne laisse penser qu'il ait fait quoique ce soit d'illégal, ces révélations tombent au pire moment.

Alors que la banque s'est déjà confondue en excuses en raison des soupçons pesant sur sa filiale suisse de banque privée, son président Douglas Flint sera interrogé mercredi sur ce sujet par les parlementaires britanniques.

Gulliver est l'un des dirigeants de banque les mieux payés en Europe avec une rémunération de 7,6 millions de livres (10,35 millions d'euros) l'année dernière, en baisse par rapport aux 8 millions de livres de 2013, son bonus ayant été réduit en raison de l'incapacité de la banque à mettre fin à ses errements.

HSBC a fait état d'un bénéfice imposable de 18,7 milliards de dollars (16,5 milliards d'euros) pour 2014 contre 22,6 milliards il y a un an et une prévision moyenne des analystes financiers de 21 milliards.   Suite...

 
HSBC se dit profondément désolée des agissements passés au sein de sa filiale banque privée en Suisse à l'occasion de l'annonce par le géant bancaire britannique d'un recul de 17% de son bénéfice imposable 2014. /Photo prise le 15 février 2015/REUTERS/Peter Nicholls