Records pour le Dow Jones et le S&P après l'accord sur la Grèce

vendredi 20 février 2015 22h34
 

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) - Le Dow Jones et le Standard & Poor's 500 ont fini vendredi à des records à la Bourse de New York après la conclusion d'un accord entre la Grèce et ses partenaires de la zone euro.

Hésitants une bonne partie de la journée dans l'attente des résultats de la réunion de l'Eurogroupe à Bruxelles, les grands indices de Wall Street sont passés franchement dans le vert après les déclarations de responsables européens et grecs évoquant la rédaction d'un texte commun sur la prolongation du plan d'aide international à la Grèce.

Un accord a par la suite été annoncé pour une prolongation de cette aide pour une durée de quatre mois.

L'indice Dow Jones des 30 grandes valeurs a pris 154,67 points, soit 0,86%, à 18.140,44 et le Standard & Poor's 500, plus large, a gagné 12,85 points (0,61%) à 2.110,30. Le Nasdaq Composite, à forte pondération technologique, a progressé de 31,27 points ou 0,63% à 4.955,97.

Avec cette huitième séance consécutive de hausse, le Nasdaq se rapproche de son plus haut historique à 5.132,52 points atteint le 10 mars 2000 avant l'éclatement de la bulle internet.

Les valeurs américaines sont peu exposées à la Grèce, pays au poids économique modeste au sein de la zone euro, mais Wall Street a tout de même suivi ces dernières semaines les différents soubresauts de la crise. Les investisseurs craignent notamment qu'une incapacité à se mettre d'accord entre Européens, susceptible d'aboutir à une sortie de la Grèce de la zone euro, fragilise profondément ce bloc, partenaire commercial majeur des Etats-Unis, voire conduise à sa désintégration par un effet de dominos.

"Cette hausse est avant tout une hausse de soulagement. C'est un souci en moins", a dit Mark Luschini, chez Janney Montgomery Scott.

Sur la semaine, le Dow a pris 0,7%, le S&P-500 0,6% et le Nasdaq 1,3%.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS