Danone vise une meilleure marge en 2015 malgré l'environnement

vendredi 20 février 2015 14h52
 

par Noëlle Mennella

PARIS (Reuters) - Danone a publié vendredi des résultats 2014 affaiblis par la crise en Russie, son principal marché, la hausse du prix du lait et des effets de change négatifs, mais il anticipe pour 2015 une croissance organique de son chiffre d'affaires et de sa marge opérationnelle même si l'environnement devrait rester difficile.

En 2015, les ventes du groupe agroalimentaire devraient enregistrer une progression comprise entre 4% et 5% au regard de celle de 4,7% enregistrée en 2014, à 21,144 milliards d'euros, particulièrement pénalisée par les produits laitiers frais dont il est le numéro un mondial.

De son côté, la marge opérationnelle, qui a baissé de 12 points de base à 12,59% en 2014 (en baisse de 60 pb en données historiques), avec notamment une chute de 67 points dans les produits laitiers frais, devrait être en légère progression cette année, prévoit Danone.

Le groupe ne donne pas d'objectif à court terme pour son free cash flow qui, hors éléments exceptionnels, a été de 1,4 milliard d’euros l’an passé, en baisse de 9,6% sur un an.

"Je suis convaincu que nous serons en mesure de construire une croissance rentable et que nous pourrons réinvestir dans nos marques et nos forces de vente pour préparer 2016", a plaidé le directeur général Emmanuel Faber lors d'une réunion avec des analystes. L'année "2015 sera rentable mais nous voulons que nos performances soient durables."

Emmanuel Faber a par ailleurs affirmé que Danone était déterminé à développer ses quatre métiers, confirmant ainsi que la cession de la branche nutrition médicale n'était pas d'actualité.

OPTIMISME POUR LES PRODUITS LAITIERS FRAIS   Suite...

 
Franck Riboud, président de Danone. Le groupe affiche des résultats 2014 pénalisés par la Russie et l'Asie, par des effets négatifs de change et par la hausse du prix du lait. /Photo prise le 20 février 2015/REUTERS/Pascal Rossignol