Gecina vise 800 millions d'euros de cessions en 2015

jeudi 19 février 2015 21h37
 

par Alexandre Boksenbaum-Granier

PARIS (Reuters) - Gecina a annoncé jeudi envisager de céder près de 800 millions d'euros d'actifs non stratégiques et matures cette année dans le cadre d'une stratégie qui doit permettre à la foncière de conforter son leadership dans l'immobilier de bureaux à Paris, premier marché de bureaux en Europe.

La stratégie développée par le groupe immobilier s'articule autour de quatre axes: saisir des opportunités d'investissements, poursuivre la création de valeur organique de son portefeuille d'actifs, céder des actifs non stratégiques et/ou matures et développer une gamme de services différenciants.

Dans ce cadre, Gecina a réalisé 613 millions d'euros de cessions en 2014, dont 516 millions en part du groupe pour le seul centre commercial Beaugrenelle, dans le 15ème arrondissement de Paris. Depuis le début de l'année, 74 millions d'euros d'actifs ont été vendus ou sont sous promesse de vente.

Parallèlement, les investissements se sont élevés à 277 millions d'euros l'an dernier, indique dans son communiqué le groupe immobilier précisant avoir déjà réalisé 188 millions d'euros d'investissements depuis début 2015.

"Sur la base de ces éléments, le résultat net part du groupe sera au moins stable sur 2015, équivalent à une hausse supérieure à 2% après retraitement de l'impact de la cession de Beaugrenelle", indique Gecina.

DES RÉSULTATS 2014 CONFORMES AUX ATTENTES

Compte tenu d'un ratio d'endettement (LTV) ressorti à 36,7% à fin 2014, contre un objectif de 40%, Gecina ajoute avoir l'ambition de réaliser de nouveaux investissements qui "pourraient l'amener à revoir en cours d'année ses objectifs 2015 à la hausse".   Suite...

 
Le quartier des affaires de La Défense. Gecina envisage de céder près de 800 millions d'euros d'actifs non stratégiques et matures cette année dans le cadre d'une stratégie qui doit permettre à la foncière de conforter son leadership dans l'immobilier de bureaux à Paris, premier marché de bureaux en Europe. /Photo prise le 9 décembre 2014/REUTERS/Charles Platiau