19 février 2015 / 06:19 / dans 3 ans

Essilor confiant pour 2015 et au delà

Essilor a publié jeudi des résultats 2014 en progression, soutenus par ses performances dans les pays émergents et les Etats-Unis, et se montre confiant pour l'exercice en cours. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Essilor a profité l‘an dernier d‘une stratégie d‘élargissement de ses activités aux verres solaires et à l‘e.commerce qui lui a permis d‘accroître sa présence dans les pays émergents et aux Etats-Unis, une dynamique qui devrait se confirmer jusqu‘en 2018.

Essilor en 2014 a bénéficié des bonnes performances du marché américain (45% de l‘activité du groupe), aidé par l‘appréciation du dollar, et d‘une forte demande des pays émergents (22% de l‘activité) notamment en Chine, en Inde et au Brésil, alors que l‘Europe a “bien tenu” grâce aux innovations, a expliqué le PDG, Hubert Sagnières, au cours d‘une téléconférence.

Au total, le groupe a engrangé un chiffre d‘affaires de 5.670 millions d‘euros (+13,4% hors effet de changes) et une contribution de l‘activité de 1.057 millions d‘euros (+15%) représentant 18,6% de ses ventes. Son résultat opérationnel a augmenté de 15,4% à 989 millions d‘euros et son résultat de 6,5% à 642 millions.

Au titre de l‘exercice passé, le numéro mondial de l‘optique ophtalmologique propose la distribution d‘un dividende de 1,02 euro par action, en hausse de 8,5% par rapport à l‘année précédente.

Pour 2015, l‘inventeur du verre progressif Varilux prévoit une croissance du chiffre d’affaires en base homogène supérieure à 4,5%, contre 3,7% l‘an dernier.

Hors nouvelles acquisitions stratégiques, les ventes hors effets de change devraient croître entre 8% et 11% tandis que la contribution de l‘activité ajustée sera supérieure ou égale à 18,8% du chiffre d‘affaires.

“En 2015, nous allons poursuivre le déploiement des secteurs en forte croissance ainsi que nos politiques de partenariats et d‘acquisitions et nous allons accélérer le développement de nos innovations”, a encore déclaré le PDG d‘Essilor.

Dans ce but, Essilor portera ses investissements en marketing à 200 millions d‘euros, contre 150 millions en 2014.

Les résultats de 2014 et les prévisions de 2015 confortent Essilor dans “l‘idée d‘atteindre voire de dépasser ses ambitions 2018”, a ajouté Hubert Sagnières.

A cet horizon, Essilor vise un chiffre d‘affaires global de plus de 8,2 milliards d‘euros, un minimum de 19% de rentabilité opérationnelle et une croissance organique du groupe de 6%.

A 10h45, l‘action Essilor enregistrait une progression de 2,33% à 98,57 euros, deuxième plus forte hausse du CAC 40 (+0,13%), que Cédric Rossi, analyste chez Bryan Garnier, explique par “l‘accélération de la croissance organique du groupe au quatrième trimestre, la bonne dynamique aux Etats-Unis, le léger rétablissement en Europe et des prévisions optimistes pour 2015”.

Noëlle Mennella, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below