Résultats meilleurs que prévus pour Crédit agricole S.A.

mercredi 18 février 2015 19h00
 

par Matthias Blamont et Leigh Thomas

PARIS (Reuters) - Crédit agricole S.A., qui a annoncé mercredi des résultats meilleurs que prévu, désignera le successeur de son directeur général sortant, Jean-Paul Chifflet, d'ici à la fin de la semaine prochaine, un choix décisif pour mener à bien la vaste réorganisation à venir du groupe bancaire mutualiste.

Des sources ont déclaré à Reuters le 11 février que Philippe Brassac, le secrétaire général de la Fédération nationale du Crédit agricole, l'actionnaire majoritaire de CASA, était désormais le seul candidat en lice pour le poste. Il devrait prendre effectivement ses fonctions lors de l'assemblée générale de la banque, le 20 mai prochain à Lille.

"Le comité des nominations et de la gouvernance est en train de finaliser ses travaux, (le choix sera arrêté) à la fin du mois", a déclaré Jean-Marie Sander, président de CASA, à des journalistes.

Le dirigeant a refusé de dire si d'autres candidats s'étaient manifestés dans le cadre du processus de recrutement du directeur général et a insisté sur la performance de Jean-Paul Chifflet, arrivé à la tête de la structure cotée du Crédit agricole en mars 2010.

"Dans trois mois, Jean-Paul Chifflet quittera ses fonctions. Je suis à titre personnel très fier des résultats obtenus et du travail réalisé depuis cinq ans. Le Crédit agricole a réduit son profil de risque, s'est recentré sur ses métiers de base, sa structure financière est solide (...) le groupe a retrouvé ses lustres", a-t-il dit en allusion au règlement des difficultés du groupe à l'international ces dernières années, notamment en Grèce.

Cet hommage appuyé à Jean-Paul Chifflet intervient alors que le futur directeur général sera chargé de décider des modalités de la réorganisation du groupe, puis de la défendre devant les autorités de régulation, un chantier qualifié de titanesque par beaucoup d'observateurs.

Plusieurs sources ont expliqué à Reuters ces dernières semaines que les discussions, engagées à ce sujet depuis des mois, avaient plusieurs fois débouché sur des désaccords vifs entre l'actionnaire majoritaire et la structure cotée.

La Fédération veut repenser les liens des caisses régionales et de CASA ainsi que la manière dont opèrent les entités du groupe.   Suite...

 
CASA publie un résultat net en hausse au titre du quatrième trimestre, notamment grâce à la forte diminution de son coût du risque. Le bénéfice net part du groupe signe une progression de 13% à 697 millions d'euros. /Photo d'archives/REUTERS/Denis Balibouse