Wall Street en petite hausse après un espoir sur la Grèce

mardi 17 février 2015 23h09
 

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a effacé des pertes modérées pour finir mardi en légère hausse, saluant ainsi un espoir de reprise des négociations sur la dette grecque.

L'indice vedette de Wall Street, le S&P 500, en a profité pour battre son record de clôture, à 2.100,34 points (+3,35 points, +0,16%).

Le Dow Jones a également progressé de 0,16% (28,23 points) à 18.047,58.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 5,43 points (0,11%) à 4.899,27.

La Grèce a l'intention de solliciter mercredi une prolongation de six mois de son accord de prêt avec la zone euro, a déclaré mardi une source à Bruxelles, distinguant cet élément financier du programme d'aide international de 240 milliards d'euros en lui-même.

Le nouveau gouvernement grec refuse une prolongation du programme d'assistance international qui arrive à expiration le 28 février, voulant en finir avec les mesures d'austérité qui y sont attachées. Le Premier ministre Alexis Tsipras fait toutefois une distinction entre le programme d'assistance et la question de la dette de la Grèce.

"Un accord de prêt est différent d'une assistance", a-t-il dit mardi à des parlementaires de son parti de gauche anti-austérité Syriza.

L'annonce de cette avancée possible a permis à l'action de la Banque nationale de Grèce cotée à New York de finir a +1,24% après avoir perdu plus de 13% en séance.

  Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS