Les Bourses européennes dans le rouge à la mi-séance

lundi 16 février 2015 13h37
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes évoluent dans le rouge lundi à la mi-séance à quelques heures de la réunion de l'Eurogroupe à Bruxelles sur la dette grecque, les investisseurs se montrant prudents après les déclarations du ministre allemand des Finances qui s'est dit "très sceptique" sur les chances d'un compromis.

À Paris, l'indice CAC 40 perd 0,02% à 4.758,46 points vers 12h20 GMT. À Francfort, le Dax abandonne 0,27% et à Londres, le FTSE 0,18%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 cède 0,05% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro 0,13%. Athènes recule de 3,64%.

La Bourse de New York est fermée ce lundi pour cause de President's Day. Vendredi, le S&P 500 et le Nasdaq Composite ont terminé la séance sur de nouveaux records pluriannuels.

Avant la réunion de l'Eurogroupe (14H00 GMT), Wolfgang Schäuble a déclaré qu'il n'était pas optimiste sur les chances que la Grèce et ses partenaires européens parviennent à un accord, même si le gouvernement grec de son côté a promis dimanche de faire "tout son possible" pour y parvenir.

"Tous les yeux sont rivés de nouveau sur la Grèce. Nous ne pouvons pas vraiment espérer qu'un accord sera trouvé aujourd'hui", a souligné John Plassard, trader chez Mirabaud Securities.

Sur le marché obligataire, un calme relatif semble toutefois prévaloir. Les rendements des emprunts grecques à 10 ans sont à leur niveau d'avant les élections, à 9,77%. Le rendement portugais à 10 ans perd 3 points de base à 2,36%, celui de l'Espagne et de l'Italie un poiint de base à, respectivement, 1,57% et 1,62%.

Au plan macroéconomique, la zone euro a enregistré un excédent non ajusté de sa balance commerciale plus important que prévu en décembre, à 24,3 milliards d'euros, à la faveur d'un bond de 8% de ses exportations sur un an et d'une hausse de seulement 1% des importations sur la même période, montrent des données officielles publiées lundi.

Au Japon, l'économie a rebondi de 2,2% en rythme annualisé dans les trois derniers mois de 2014, mais moins que prévu (+3,7%), les dépenses des ménages et des entreprises se révélant décevantes.

Sur le plan sectoriel, la plupart des indices européens du Stoxx 600 sont dans le rouge, à l'exception de ceux des ressources de base, des banques et de la construction qui progressent respectivement de 0,81%, 0,57% et 0,24%.   Suite...

 
Les Bourses européennes évoluent dans le rouge lundi à la mi-séance à quelques heures de la réunion de l'Eurogroupe à Bruxelles sur la dette grecque. À Paris, le CAC 40 perd 0,02% à 4.758,46 points vers 12h20 GMT. À Francfort, le Dax abandonne 0,27% et à Londres, le FTSE 0,18%. /Photo d'archives/REUTERS/Kai Pfaffenbach