Alexandre Ricard, 42 ans, prend les rênes du n°2 des spiritueux

lundi 9 février 2015 18h33
 

par Pascale Denis et Dominique Vidalon

PARIS (Reuters) - Alexandre Ricard, petit-fils de l'inventeur du célèbre pastis marseillais, prend les rênes de Pernod Ricard à un moment charnière pour le groupe, confronté au recul de ses ventes de cognac en Chine et de vodka aux Etats-Unis.

Porté à la tête du numéro deux mondial des spiritueux, pesant plus de 28 milliards d'euros en Bourse, cet homme avenant au regard volontaire deviendra mercredi, à 42 ans, le plus jeune patron du CAC 40.

Sa nomination, qui marque le retour de la famille fondatrice aux commandes d'un groupe dont elle détient 14% du capital, intervient alors que le cours de Bourse de Pernod Ricard atteint des sommets, dopé par les effets positifs de la baisse de l'euro sur les résultats à venir.

"Il va être très exposé et observé, y compris par sa famille, dans un environnement devenu de plus en plus difficile, avec un cours de Bourse au plus haut", souligne Ian Gallienne, administrateur délégué de GBL, un des principaux actionnaires non familiaux avec 7,5% du capital.

Cette succession longuement préparée n'annonce pas de bouleversements stratégiques. Alexandre Ricard, directeur général adjoint depuis l'été 2012, a copiloté avec le directeur général Pierre Pringuet le plan d'économies du groupe comme son plan de transformation digitale.

Son parcours très international, sa passion du terrain, son goût pour le numérique et pour la rapidité d'exécution devraient cependant insuffler un nouveau dynamisme.

"Il a une incroyable capacité d'entraînement et fait l'unanimité dans le groupe. Il veut aller chercher la croissance plus vite", aux dires d'un de ses collaborateurs.

Pour Emeric Préaubert, associé gérant chez Sycomore AM, la succession "a été très bien gérée. Son arrivée devrait se traduire par une continuité de la stratégie à laquelle il était directement associé".   Suite...

 
Alexandre Ricard, petit-fils de l'inventeur du célèbre pastis marseillais, prendra mercredi les rênes de Pernod Ricard, numéro deux mondial des spiritueux, à un moment charnière pour le groupe, confronté au recul de ses ventes de cognac en Chine et de vodka aux Etats-Unis. A 42 ans, il sera le plus jeune patron du CAC 40. Sa nomination, qui marque le retour de la famille fondatrice aux commandes d'un groupe dont elle détient 14% du capital. /Photo prise le 28 août 2014/REUTERS/Philippe Wojazer