L'emploi US ouvre la porte à une hausse des taux mi-2015

vendredi 6 février 2015 16h31
 

par Lucia Mutikani

WASHINGTON (Reuters) - Les créations d'emplois ont été plus nombreuses qu'attendu en janvier aux Etats-Unis et les salaires ont fortement rebondi, ce qui illustre la vigueur de l'économie américaine et ravive l'hypothèse d'un relèvement des taux d'intérêt de la Réserve fédérale vers le milieu de l'année.

Le nombre de créations d'emplois non agricoles a atteint 257.000 le mois dernier, a annoncé vendredi le département du Travail, alors que les économistes interrogés par Reuters s'attendaient en moyenne à 234.000.

Les chiffres de décembre et novembre ont en outre été révisés en nette hausse, affichant au total 147.000 créations d'emplois en plus que ce qui avait été annoncé initialement. A 423.000, les créations d'emplois en novembre sont à leur plus haut niveau depuis mai 2010, lorsqu'elles étaient dopées par des embauches du gouvernement américain pour le recensement de la population.

Le taux de chômage en janvier a augmenté de 0,1 point à 5,7% en raison de la hausse de la population active, là aussi un signe de confiance dans la possibilité de trouver un emploi.

Les futures sur indices boursiers américains se sont orientés à la hausse à la suite de ces statistiques, tandis que les Bourses européennes ont limité leurs pertes.

De même, le dollar a progressé contre un panier de devises de référence et les obligations du Trésor, tout comme les obligations à 10 ans allemandes (Bund), ont perdu du terrain.

Pour la première fois depuis 1994, les Etats-Unis ont créé plus de 200.000 emplois sur une période de 11 mois d'affilée.

Le redressement du marché du travail se poursuit malgré un ralentissement de la croissance, affectée par l'exportation et l'investissement qui souffrent de la tendance à la baisse de la croissance dans le monde et du repli des cours du pétrole.   Suite...

 
Les créations d'emplois ont été plus nombreuses qu'attendu en janvier aux Etats-Unis et les salaires ont fortement rebondi, ce qui illustre la vigueur de l'économie américaine, susceptible de déboucher en milieu d'année sur un relèvement des taux d'intérêt de la Réserve fédérale. Le nombre de créations d'emplois non agricoles a atteint 257.000 le mois dernier, alors que les économistes interrogés par Reuters s'attendaient en moyenne à 234.000. /Photo d'archives/REUTERS/Shannon Stapleton