Les Bourses européennes ouvrent en hausse

mardi 3 février 2015 09h48
 

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert en hausse mardi, portées par l'espoir d'un accord sur la dette grecque, le nouveau gouvernement d'Alexis Tsipras semblant adopter une position plus conciliante dans les négociations avec ses partenaires européens.

Athènes a abandonné ses appels à un effacement de sa dette, une option rejetée par l'ensemble de ses créanciers et partenaires européens, et propose d'échanger la dette publique grecque détenue par la Banque centrale européenne (BCE) et le secteur public contre des obligations indexées sur la croissance et des obligations perpétuelles, évitant ainsi de faire subir des pertes à la dette détenue par le secteur privé, a dit une source lundi.

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,99% à 4.673,50 points vers 8h40 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,88% et à Londres, le FTSE 0,94%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 1,09% et le FTSEurofirst 300 de 0,86%. Madrid et Lisbonne gagnent plus de 1% et Athènes poursuit son rebond avec un gain de 4,85%.

Dopée par la baisse de 25 points de base du taux directeur de la banque centrale australienne, à 2,25%, la Bourse de Sydney a gagné 1,5% alors que le dollar australien a touché son plus bas niveau depuis mai 2009.

Aux valeurs, BP s'adjuge près de 4% dans les premiers échanges, une des plus fortes hausses de l'EuroFirst 300, après avoir annoncé des résultats trimestriels meilleurs que prévu, tout en passant des provisions pour dépréciations d'actifs de 3,6 milliards de dollars et en abaissant ses dépenses d'investissement pour 2015 face à la baisse du prix du pétrole.

Le rebond du brut contribue également à la hausse de l'ensemble du secteur pétrolier et minier, avec des gains de 3,2% pour Statoil, de 7,5% du norvégien Seadrill, de 2,9% pour Repsol, de 2,5% pour Total et de 3,15% pour Technip, en tête du CAC.

En revanche, BG Group (+0,9%), autre groupe pétrolier et gazier britannique, sous-performance après avoir passé une charge de dépréciation d'actifs de près de six milliards de dollars (5,3 milliards d'euros) dans ses comptes 2014 en raison de la chute des cours du pétrole.

Les banques sont également bien orientées avec un gain de 1,6% de l'indice sectoriel en Europe. La banque espagnole Santander prend 1,9% après un bond de près de 70% de son bénéfice au quatrième trimestre grâce notamment à une baisse des charges pour créances douteuses. A Paris, Société générale prend 1,69% et BNP Paribas 1,12%.

Areva en revanche recule de 1,7% après l'annonce par le groupe nucléaire de nouvelles charges et dépréciations d'actifs qui pèseront sur ses résultats au titre de 2014.   Suite...

 
Les Bourses européennes ont ouvert en hausse mardi, portées par l'espoir d'un accord sur la dette grecque. À Paris, le CAC 40 gagne 0,99% à 4.673,50 points vers 8h40  GMT. À Francfort, le Dax prend 0,88% et à Londres, le FTSE 0,94%. /Photo prise le 19 janvier 2015/REUTERS/Kai Pfaffenbach