Shell réduit ses investissements après un 4e trimestre décevant

jeudi 29 janvier 2015 10h07
 

par Dmitry Zhdannikov et Ron Bousso

LONDRES (Reuters) - Royal Dutch Shell a publié jeudi des bénéfices trimestriels inférieurs aux attentes et annoncé son intention de réduire ses investissements de 15 milliards de dollars (13,3 milliards d'euros) sur les trois prochaines années, optant à son tour pour l'austérité face à la chute des cours du pétrole.

Le directeur général du groupe anglo-néerlandais, Ben van Beurden, a mis en garde contre les risques d'une réaction exagérée à la baisse des prix pour justifier le maintien des dividendes.

"Nous adoptons une approche prudente et nous devons veiller à ne pas sur-réagir à la chute récente des prix du pétrole", a-t-il dit.

L'action Shell perdait 3,5% à 20,77 livres vers 9h05 GMT à la Bourse de Londres, le marché sanctionnant un bénéfice hors éléments exceptionnels trimestriel de 3,3 milliards de dollars, inférieur de plus de 20% aux attentes.

L'indice regroupant les valeurs pétrolières européennes cédait pour sa part 2,55%.

"Ils sont très en retrait sur l'amont", a commenté Bertran Hodee, analyste de Raymond James.

Les bénéfices tirés des activités amont (exploration et production) ont chuté de 30% sur un an au quatrième trimestre à 1,73 milliard de dollars. En revanche, les profits de l'aval (raffinage et distribution) ont pratiquement triplé à 1,55 milliard.

Shell versera au titre du quatrième trimestre un dividende de 0,47 dollar par action, inchangé par rapport aux trois mois précédents. Et, précision inhabituelle, il s'est engagé à payer le même montant au titre du premier trimestre 2015.   Suite...

 
Devant la chute des cours du pétrole, Shell annonce une baisse de ses investissements de 15 milliards de dollars (13,3 milliards d'euros) sur les trois prochaines années. /Photo d'archives/REUTERS/Stefan Wermuth