Boeing annonce un bénéfice trimestriel meilleur que prévu

mercredi 28 janvier 2015 17h15
 

par Alwyn Scott et Sweta Singh

(Reuters) - Boeing a annoncé mercredi une progression de 23% de son bénéfice trimestriel hors éléments exceptionnels, un résultat supérieur aux attentes des analystes qui provoque une vive hausse de l'action à la Bourse de New York.

Le constructeur aéronautique a aussi généré 4,3 milliards de dollars de free cash flow au quatrième trimestre et il table pour cette année sur un total de 6,2 milliards, soit le haut de la fourchette de prévision des analystes.

Boeing a réalisé en fin d'année des performances solides aussi bien dans ses activités de défense que dans le secteur de l'aéronautique commerciale, avec notamment une maîtrise accrue des coûts de production de son avion vedette, le 787 Dreamliner.

"La prévision robuste de cash flow pour 2015 laisse penser que le coût unitaire de production du 787 va diminuer", estime Joseph Nadol, analyste chez JPMorgan, dans une note de recherche.

Pour 2015, le groupe prévoit un bénéfice hors éléments exceptionnels compris entre 8,20 et 8,40 dollars par action, ce qui est inférieur à l'estimation moyenne des analystes, de 8,64 dollar.

Boeing a dégagé un bénéfice net de 1,47 milliard de dollars (1,29 milliard d'euros), soit 2,02 dollar par action, au quatrième trimestre contre 1,23 milliard de dollars et 1,61 dollar par action un an plus tôt.

Le bénéfice hors éléments exceptionnels a grimpé à 2,31 dollars par action contre 1,88 dollar sur le même trimestre de 2013, pour un chiffre d'affaires de 24,47 milliards de dollars, en hausse de 3%. Ces résultats sont meilleurs que le consensus des analystes, qui attendaient un bénéfice de 2,11 dollar par action et un chiffre d'affaires de 23,93 milliards de dollars.

Le titre gagne 4,5% à 138,48 dollars à 15h45 GMT à Wall Street.   Suite...

 
Boeing annonce une hausse de 19% de son bénéfice au quatrième trimestre, un résultat supérieur aux attentes dû notamment à la forte demande pour ses avions de ligne. /Photo d'archives/REUTERS/Lucy Nicholson