Wall Street finit en baisse, le dollar pointé du doigt

mardi 27 janvier 2015 22h36
 

par Ryan Vlastelica

NEW YORK (Reuters) - Les résultats trimestriels décevants des grandes sociétés américaines, Microsoft et Caterpillar en tête, ont plombé mardi la Bourse de New York, qui a terminé en baisse avec un coupable tout désigné: un dollar fort sur la deuxième partie de l'année 2014.

Le recul inattendu des commandes de biens durables en décembre est venu amplifier la méfiance des investisseurs à l'égard de l'économie américaine, au point d'éclipser d'autres indicateurs plus favorables, comme une confiance du consommateur à plus haut depuis août 2007 et un bond de près de 12% des ventes de logements.

"Les actions américaines pourraient se retrouver sous pression à mesure que les investisseurs revoient à la baisse leurs prévisions de croissance pour l'économie américaine", pense Brian Jacobsen, stratégiste chez Wells Fargo Funds Management.

"Il y a eu un engouement excessif autour de l'idée que l'économie américaine s'était hissée sur un nouveau chemin de croissance plus élevée. Nous sommes encore cahin-caha."

L'indice Dow Jones a perdu 291,49 points, soit 1,65%, à 17.387,21. Le Standard & Poor's-500, plus large, a cédé 27,54 points (1,34%) à 2.029,55 points et le Nasdaq Composite a abandonné 90,266 points (1,89%) à 4.681,497 points.

MICROSOFT ET CATERPILLAR TIRENT LE DOW JONES À LA BAISSE

Neuf des 10 indices sectoriels du S&P-500 ont terminé dans le rouge, celui des valeurs technologiques ayant connu sa pire journée depuis novembre 2011 avec un repli de 3,3% provoqué par Microsoft.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS