Les Bourses européennes dans le rouge à mi-séance

mardi 27 janvier 2015 13h16
 

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes sont dans le rouge mardi à mi-séance après huit séances de hausse d'affilée et Wall Street est attendue en baisse, les marchés étant déstabilisés par l'alternance politique en Grèce mais aussi par les résultats décevants de poids lourds comme Siemens, Ericsson et Philips.

La tendance de fond sur les marchés internationaux reste néanmoins soutenue par le programme de rachats d'actifs de la Banque centrale européenne (BCE), annoncé la semaine dernière, qui promet de nouvelles injections de liquidités.

À Paris, l'indice CAC 40 se repliait de 1,02% à 4.627,55 points vers 12h40. À Francfort, le Dax reculait de 1,03% et à Londres, le FTSE cédait 0,5%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 se replie de 1,1% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,54%.

La Bourse d'Athènes recule de 3,37% après avoir perdu 3,2% lundi, encore tirée par ses valeurs bancaires (l'indice sectoriel décroche de 13,4%), dans la crainte d'un blocage entre le nouveau gouvernement de la gauche radicale anti-austérité d'Alexis Tsipras et ses partenaires européens dans les négociations sur la dette.

En revanche, la Bourse suisse surperforme. L'indice SMI gagne 0,65% alors que le franc suisse est retombé à ses niveaux d'avant l'abandon par la Banque nationale suisse de son cours plancher mi-janvier, des rumeurs d'intervention de la BNS ayant circulé dans la matinée.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en recul de 0,1% à 0,5%.

Les marchés américains doivent ouvrir aux horaires habituels mais l'arrivée d'une tempête de neige sans précédent à New York risque de limiter, comme la veille, le nombre de participants et les volumes.

Microsoft perd 6,8% avant Bourse après l'annonce d'une baisse de son bénéfice au deuxième trimestre de son exercice.

En Europe, Philips perd 5,8%, plus net recul de l'EuroStoxx 50. Le groupe néerlandais a publié un bénéfice trimestriel conforme aux attentes mais s'attend à une hausse de ses charges de restructuration cette année et à manquer ses objectifs pour l'année 2016.   Suite...

 
Les Bourses européennes sont dans le rouge mardi à mi-séance après huit séances de hausse d'affilée, les marchés étant déstabilisés par l'alternance politique en Grèce mais aussi par les résultats décevants de poids lourds comme Siemens, Ericsson et Philips. À Paris, l'indice CAC 40 se repliait de 1,02% vers 12h40. À Francfort, le Dax reculait de 1,03% et à Londres, le FTSE cédait 0,5%. /Photo d'archives/REUTERS/Chaiwat Subprasom