Les marchés européens ouvrent en baisse après le vote grec

lundi 26 janvier 2015 09h59
 

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert en baisse lundi, surtout en périphérie de la zone euro, effaçant une partie de leurs gains de la semaine dernière dans la crainte que le résultat des élections en Grèce ne débouche sur un conflit avec les bailleurs de fonds du pays et un regain d'instabilité en Europe.

Le leader de la gauche radicale Alexis Tsipras a promis dimanche soir de mettre fin à cinq années d'austérité, "d'humiliation et de souffrance" imposées par les créanciers internationaux de la Grèce, après la large victoire de son parti, Syriza, lors de ces élections législatives anticipées.

C'est la première fois au sein de l'Union européenne qu'un dirigeant ouvertement hostile aux politiques d'austérité voulues par l'UE et le Fonds monétaire international (FMI) prend les rênes du pouvoir dans un pays membre.

"Les propos de Tsipras hier soir ne laissent aucun doute, dans la mesure où il a affirmé que la troïka et les plans de sauvetage appartenaient au passé", souligne Michael Hewson, analyste en chef des marchés chez CMC Markets.

"On peut être quasiment sûr que ces négociations seront étroitement surveillées par les mouvements anti-austérité en Espagne, au Portugal, en Italie et en France qui voudront voir ce que la Grèce peut obtenir des dirigeants de l'Union européenne sur la dette et sur les conditions du plan de sauvetage."

L'euro, affaibli par le vaste plan de rachats d'actifs annoncé par la Banque centrale européenne (BCE) la semaine dernière, a touché un nouveau plus bas de 11 ans à 1,1098 dollar, avant de remonter à 1,1233 dollar au début de la séance boursière, certains investisseurs ayant choisi de prendre leurs profits.

À Paris, l'indice CAC 40 perdait 0,45% à 4.619,98 points vers 09h30 après avoir pris près de 6% la semaine dernière. À Francfort, le Dax cède 0,13% et à Londres le FTSE abandonne 0,59%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro se replie de 0,44% et le FTSEurofirst 300 de 0,36%.

La Bourse de Lisbonne perd 1,32%, celle de Milan 1,22% et Athènes chute de 4,61%.

Les secteurs des ressources de base (-2%), de l'énergie (-1,3%) et des bancaires (-1,2%) accusent les plus fortes baisses, tandis que la distribution est quasiment stable grâce au belge Delhaize.   Suite...

 
Hall d'accueil de la Bourse d'Athènes. Les Bourses européennes ont ouvert en baisse lundi, surtout en périphérie de la zone euro, effaçant une partie de leurs gains de la semaine dernière dans la crainte que le résultat des élections en Grèce ne débouche sur un conflit avec les bailleurs de fonds du pays et un regain d'instabilité en Europe. /Photo prise le 15 octobre 2014/REUTERS/Alkis Konstantinidis