Les pressions à la baisse des prix restent généralisées

vendredi 23 janvier 2015 19h09
 

par Jonathan Cable et Koh Gui Qing

PEKIN/LONDRES/WASHINGTON (Reuters) - Les entreprises européennes, asiatiques et même américaines ont enregistré une baisse des prix de leurs achats ces dernières semaines et n'ont que faiblement augmenté, sinon réduit, leurs prix de vente, montrent les premiers résultats des enquêtes PMI de Markit vendredi.

Cette tendance persistante ne fait que souligner un peu plus les risques que les banques centrales cherchent à endiguer, que ce soit par la baisse des taux ou par des mesures non conventionnelles.

Les entreprises de la zone euro ont baissé leurs prix au rythme le plus soutenu en près de cinq ans en janvier selon ces enquêtes, publiées au lendemain de l'annonce par la Banque centrale européenne d'un programme d'assouplissement quantitatif censé relancer l'inflation et la croissance dans la région.

Les entreprises chinoises les ont quant à elles baissé pour le sixième mois consécutif tandis que le net ralentissement de la croissance de l'activité en Corée du Sud a conforté les anticipations de nouveaux assouplissements monétaires en Asie.

L'activité dans le secteur manufacturier en Chine s'est contractée pour le deuxième mois consécutif, un mouvement qui plaide pour la mise en oeuvre rapide de nouvelles mesures de soutien à l'activité par les autorités.

"2015 ne s'annonce pas comme une année particulièrement fantastique pour la croissance mondiale", juge Peter Dixon, économiste de Commerzbank. "Il ne fait aucun doute qu'à travers le monde, les banques centrales sont un peu plus offensives. La désinflation a certainement changé les perspectives monétaires."

CROISSANCE LENTE   Suite...

 
A Huaibei, en Chine dans la province d'Anhui. Les entreprises européennes, asiatiques et même américaines ont enregistré une baisse des prix de leurs achats ces dernières semaines et n'ont que faiblement augmenté, sinon réduit, leurs prix de vente, montrent les premiers résultats des enquêtes PMI de Markit. /Photo prise le 20 janvier 2015/REUTERS/China Daily