Wall Street finit en hausse avant la BCE

mercredi 21 janvier 2015 23h03
 

par Rodrigo Campos

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en légère hausse mercredi, à l'issue d'une séance volatile, les investisseurs cherchant à digérer les informations de presse selon lesquelles la Banque centrale européenne (BCE) pourrait annoncer un plan de rachats de dettes de 600 milliards d'euros lors de sa réunion jeudi.

La baisse d'IBM, qui a annoncé des perspectives moroses pour 2015, et de Microsoft, qui a annoncé que la prochaine version de Windows 10 serait proposée gratuitement à certains utilisateurs, ont limité les gains du jour.

L'indice Dow Jones a pris 39,05 points, soit 0,22%, à 17.554,28 points. Le S&P-500, plus large, a gagné 9,57 points, soit 0,47%, à 2.032,12 points. Le Nasdaq Composite a avancé de 12,58 points (+0,27%) à 4.667,42 points.

Le directoire de la BCE a proposé un programme d'achats d'obligations de 50 milliards d'euros par mois à compter de mars, a déclaré une source de la zone euro.

Reuters n'a pu confirmer les informations d'autres médias sur la durée de ce programme. Selon le Wall Street Journal, il durerait un an au minimum tandis que Bloomberg rapporte qu'il durerait jusqu'à la fin de 2016.

La BCE, qui s'exprimera jeudi à l'issue de son habituelle réunion mensuelle de politique monétaire, s'est refusée à tout commentaire sur ces différentes informations.

Au rythme de 50 milliards d'euros mensuels pendant un an, le montant de ce plan d'assouplissement quantitatif (QE) atteindrait 600 milliards au total, ce que prévoient en moyenne les analystes interrogés par Reuters.

Les intervenants attendaient un programme plus important pour combattre le risque de déflation et le ralentissement de la croissance en zone euro.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS