Après une année 2014 record, ATR voit un ralentissement en 2015

mercredi 21 janvier 2015 13h48
 

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - ATR anticipe environ 90 commandes cette année, un net recul comparé au record de 2014, sous le coup de la baisse du prix du pétrole qui prive l'avionneur d'un argument commercial majeur pour ses turbopropulseurs peu gourmands en carburant.

La coentreprise entre Airbus Group et l'italien Finmeccanica a multiplié les records en 2014, affichant les livraisons, les commandes et le chiffre d'affaires les plus élevés de son histoire, dix ans après avoir frôlé la faillite.

ATR a engrangé l'an passé 160 commandes et 120 options, dépassant son précédent record établi en 2011.

Il a notamment bénéficié du plus gros contrat de son histoire obtenu auprès de Lion Air pour 40 appareils supplémentaires, portant à 100 le total d'avions commandés par la compagnie indonésienne.

"Nous sommes très heureux d'avoir vendu 160 avions, mais nous ne considérons pas cela comme quelque chose de normal", a déclaré son président exécutif Patrick de Castelbajac, lors de la conférence de presse annuelle de l'avionneur.

"Notre objectif sera plus prudent. Cette année, nous vendrons moins d'avions et l'objectif pour nous sera d'essayer de maintenir notre carnet de commandes", a-t-il ajouté.

ATR a terminé l'année avec un carnet de commandes lui aussi record de 280 avions, valorisé à 6,8 milliards de dollars et lui assurant près de trois années de production.

Patrick de Castelbajac s'est toutefois montré confiant sur l'impact de la baisse des prix du pétrole sur l'activité d'ATR dans les années à venir, soulignant qu'il ne lui restait plus que quelques créneaux de livraisons pour 2017, la majorité étant pour 2018.   Suite...

 
Le constructeur de turbopropulseurs ATR a enregistré en 2014 des livraisons (83), des commandes (160) et un chiffre d'affaires (1,8 milliard de dollars) record et a terminé l'année avec un carnet de commandes de 280 avions, le plus élevé de son histoire. /Photo d'archives/REUTERS/Tim Chong