La Banque du Japon réduit sa prévision d'inflation

mercredi 21 janvier 2015 11h09
 

par Leika Kihara

TOKYO (Reuters) - La Banque du Japon (BoJ) a annoncé mercredi une révision en baisse de ses prévisions d'inflation et une extension d'un programme de prêts destiné à encourager l'octroi de crédits par les banques, espérant faire taire ses détracteurs qui lui reprochent de ne prendre aucune mesure pour faire remonter des prix à la consommation plombés par la chute des cours du pétrole.

Comme attendu, après une réunion de deux jours, le comité de politique monétaire de la banque centrale s'est prononcé en faveur du maintien d'un programme de rachats d'actifs de 80.000 milliards de yens (546 milliards d'euros) par an.

A l'occasion de la révision trimestrielle de ses prévisions à long terme, l'institut d'émission a ramené à 1,0% sa prévision pour l'inflation dite de base pour l'exercice 2015-2016, contre une estimation de 1,7% il y a trois mois.

Cette forte revue à la baisse est essentiellement le fait de la chute de 60% des prix du pétrole au cours des six derniers mois. L'indice des prix à la consommation de base comprend les produits pétroliers mais exclut les prix des produits alimentaires frais.

Mais la BoJ a également revu à la hausse sa projection d'inflation pour l'exercice 2016-2017, de 2,1% à 2,2%, signalant par là qu'elle reste persuadée que son objectif d'une inflation de 2% finira par être atteint.

Pour de nombreux intervenants de marché, la révision en baisse de la prévision d'inflation revient pour la banque centrale à prendre acte du fait qu'elle ne pourra pas atteindre son objectif d'un retour de l'inflation à 2% en rythme annuel dans le courant de l'exercice fiscal en cours.

Le gouverneur Haruhiko Kuroda s'est dit convaincu que les cours du pétrole et les prix à la consommation allaient rebondir graduellement.

"Les prix à la consommation vont ralentir pour le moment en raison de la chute des cours du pétrole", a-t-il déclaré lors de la conférence de presse qui a suivi les annonces de politique monétaire.   Suite...

 
Le gouverneur de la Banque du Japon, Haruhiko Kuroda. La BoJ a révisé en baisse ses prévisions d'inflation et étendu un programme de prêts destiné à encourager l'octroi de crédits par les banques, espérant faire taire ses détracteurs qui lui reprochent de ne prendre aucune mesure pour faire remonter des prix à la consommation plombés par la chute des cours du pétrole.  /Photo prise le 21 janvier 2015/REUTERS/Toru Hanai