La zone euro pourrait prolonger le plan d'aide à la Grèce

vendredi 16 janvier 2015 21h53
 

par Jan Strupczewski

BRUXELLES (Reuters) - Des responsables de la zone euro ont discuté jeudi d'une prolongation pouvant aller jusqu'à six mois du plan d'aide à la Grèce, a-t-on appris vendredi soir auprès de deux responsables au fait des négociations.

Il s'agit de donner davantage de temps aux négociations qui s'ouvriront avec le futur gouvernement grec issu des élections législatives du 25 janvier et porteront sur les conditions de sortie du plan.

Le plan de sauvetage actuel, qui a déjà été prolongé de deux mois, arrive à échéance fin février.

L'actuel gouvernement d'Antonis Samaras, en difficulté dans les sondages, espérait le remplacer par une ligne de crédit préventive, qui prendrait la forme d'un outil existant du Mécanisme européen de stabilité (MES) appelé l'ECCL ("Enhanced Conditions Credit Line"), à laquelle il n'aurait jamais à faire appel.

"Il faudra qu'il y ait une prolongation au-delà de février. Ce sera inévitable", a dit un responsable de la zone euro au fait des négociations. "Cela pourrait prendre encore six mois."

Cette prolongation devra être demandée par le futur gouvernement grec.

Face à l'envolée des coûts d'emprunt de la Grèce en pleine incertitude pré-électorale, Athènes semble avoir encore besoin d'un soutien de la zone euro et une ligne de crédit préventive pourrait ne pas suffire, expliquent les responsables.

De plus, la Banque centrale européenne (BCE) a récemment fait clairement savoir à la Grèce que son système bancaire n'aurait pas un accès inconditionnel à ses financements.   Suite...

 
Les responsables de la zone euro ont discuté jeudi d'une prolongation du plan d'aide à la Grèce qui pourrait aller jusqu'à six mois, a-t-on appris vendredi soir auprès d'un responsable au fait des négociations. /Photo d'archives/REUTERS/Yannis Behrakis