14 janvier 2015 / 13:23 / dans 3 ans

Le bénéfice de Wells Fargo augmente grâce au crédit

La banque américaine Wells Fargo, numéro un du crédit immobilier aux Etats-Unis, a fait état mercredi d'un bénéfice en légère hausse au quatrième trimestre 2014. /Photo d'archives/REUTERS/Shannon Stapleton

(Reuters) - Wells Fargo & Co, numéro un du crédit immobilier aux Etats-Unis, a fait état mercredi d‘une légère hausse de ses bénéfices au quatrième trimestre 2014 grâce à l‘augmentation des prêts accordés aux entreprises sur fond de reprise économique.

Les banques ont assoupli ces derniers mois leurs critères d‘octroi de crédit aux entreprises. JPMorgan Chase & Co, qui a également publié ses comptes mercredi, a elle aussi fait état d‘une hausse de ses prêts aux entreprises industrielles et commerciales.

Le portefeuille de prêts de Wells Fargo a augmenté de 2,8% sur les trois derniers mois de l‘année à 862,6 milliards de dollars (485 milliards d‘euros), grâce à un bond de 15,5% des prêts aux entreprises industrielles et commerciales. Les prêts liés aux cartes de crédit, eux, ont progressé de 16%.

La marge nette d‘intérêts a toutefois diminué à 3,04% contre 3,27% un an plus tôt, ce qui pourrait signifier que Wells Fargo a choisi de rogner sur sa rentabilité pour assurer la croissance de ses activités de crédit.

Le crédit immobilier, lui, a reculé à 44 milliards de dollars contre 50 milliards un an plus tôt et 48 milliards au troisième trimestre 2014.

“La qualité du crédit continue de s‘améliorer”, a déclaré le directeur financier de Wells Fargo, John Shrewsberry, dans un communiqué. Les comptes montrent que le groupe a procédé à des reprises de provisions pour créances douteuses à hauteur de 250 millions de dollars.

Le bénéfice net trimestriel a atteint 5,38 milliards de dollars, soit 1,02 dollar par action, après 5,37 milliards (un dollar par action) un an plus tôt.

Le produit net d‘intérêts a progressé de 3,5% à 11,2 milliards de dollars grâce à la croissance du portefeuille de prêts et à la croissance des activités d‘investissement et d‘intermédiation.

Au total, le produit net bancaire a augmenté de 3,3% à 21,4 milliards.

Les analystes financiers attendaient en moyenne un bénéfice par action de 1,02 dollar pour un PNB de 21,23 milliards selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Les demandes de prêts immobiliers en cours d‘examen s‘élevaient à 26 milliards de dollars fin décembre, contre 25 milliards trois mois plus tôt.

Amrutha Gayathri à Bangalore, Patrick Vignal et Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below