Sodexo confirme ses objectifs

vendredi 9 janvier 2015 11h21
 

PARIS (Reuters) - Sodexo a enregistré au premier trimestre de son exercice 2014-2015 un ralentissement de la croissance de ses ventes à cause d'une baisse des volumes en Europe et de la pertes de contrats aux Etats-Unis.

Le numéro deux mondial de la restauration collective derrière le britannique Compass, qui a bénéficié d'un effet de change positif, a néanmoins confirmé ses objectifs annuels.

Le chiffre d'affaires du groupe a totalisé 5.083 millions d'euros sur cette période close le 30 novembre 2014, faisant ressortir une croissance organique de 2,3%. L'impact de changes a été positif de 2,6% sur la période.

Vers 11h10, le titre Sodexo accusait la deuxième plus forte baisse de l'indice SBF 120, avec un recul de 1,6% à 80,11 euros.

"La croissance organique est un peu faible sur le premier trimestre par rapport au consensus qui était sur 2,6%. Il y a des choses positives mais il y a des baisses de volume en Europe et l'impact des sorties de contrats insuffisamment rentables

sur les Etats-Unis", commente Bruno de la Rochebrochard, analyste chez Bryan Garnier.

Sur les trois premiers mois de l'exercice, l'activité "services sur site" (restauration collective) a réalisé une croissance interne de 1,9% à 4.886 millions d'euros.

Elle a bénéficié des bonnes performances des services de gestion des installations (facilites management) et du retour à la croissance des services en bases vie installées sur les sites pétroliers, gaziers et miniers. Sodexo a toutefois été confronté en Europe à une baisse continue de ses volumes liée à la recherche d'économies par ses clients et aux réductions de leurs effectifs.

Dans la division "santé et seniors", les ventes trimestrielles ont diminué de 0,2% sous l'impact de la sortie volontaire d'une partie du contrat de la chaîne nationale de maison de retraite ManorCare aux Etats-Unis.   Suite...

 
Michel Landel, directeur général de Sodexo. Le n°2 mondial de la restauration collective, qui publie pour le premier trimestre de son exercice 2014-2015 un chiffre d'affaires en hausse de 4,7%, confirme ses objectifs annuels. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau