Les marchés européens prolongent leur recul, terminent en baisse

mardi 6 janvier 2015 18h26
 

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en baisse mardi, prolongeant leur recul de la veille, dans des marchés qui restent fragilisés par la chute persistante des cours du pétrole et les inquiétudes sur l'avenir de la Grèce dans la zone euro.

Ces facteurs de risque ont favorisé une fuite vers les actifs les plus sûrs comme l'or, le yen et les obligations souveraines les mieux notées.

À Paris, l'indice CAC 40 a terminé en baisse de 0,68% à 4.083,50 points au lendemain d'une chute de 3,31%. Le Footsie britannique a lâché 0,79% mais le Dax allemand a limité sa perte à 0,04%.

L'indice EuroStoxx 50, en baisse de 3,7% lundi, a encore cédé 0,50% et le FTSEurofirst 300 a reculé de 0,59%.

L'indice des valeurs technologiques, plombé par ASML et SAP, et celui des loisirs et des transports ont accusé les plus fortes baisses sectorielles, avec un recul de 1,92% dans les deux cas, devant les bancaires (-1,48%) au sein desquelles BNP Paribas a perdu 2,62%.

A la clôture en Europe, le Dow Jones et le Standard & Poor's 500 perdaient autour de 1% à New-York.

Sur le plan macroéconomique, les nouvelles baisses de prix consenties par les entreprises du secteur privé n'ont pas réussi à relancer l'activité en décembre dans la zone euro et le dernier trimestre de 2014 devrait se solder par une croissance quasi nulle, selon les résultats définitifs des enquêtes Markit.

Les indicateurs d'activité dans les services aux Etats-Unis n'ont pas rassuré les investisseurs, avec un ralentissement plus fort que prévu des deux indices PMI - ISM et Markit - en décembre.

Aux valeurs, Fiat Chrysler Automobiles, le groupe européen coté le plus exposé au marché américain, a pris 1,58% après l'annonce d'une hausse de 11% des ventes de voitures aux Etats-Unis le mois dernier.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES