6 janvier 2015 / 12:52 / il y a 3 ans

Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à mi-séance

Le CAC 40 évolue à nouveau en dents de scie à la Bourse de Paris et à la mi-séance Total, après avoir perdu 5,98% lundi, se reprend et tient la troisième position avec un gain de 1,36%. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 évolue une fois encore en dents de scie, débutant la séance par un rebond avant de rechuter puis d‘effacer ses pertes à la mi-journée (+0,2% à 4.119 points à 13h30).

Secoués lundi par les craintes d‘un retour de la crise de la dette en zone euro, les marchés actions européens se reprennent, les valeurs pétrolières résistant à une nouvelle baisse des cours du brut.

* La chute de l‘euro contre dollar continue de favoriser AIRBUS GROUP qui gagne 3,37% et conserve la tête des hausses du CAC 40.

* Porté par la remontée des cours du minerai de fer, ARCELORMITTAL (+1,36%) signe la deuxième plus forte hausse du CAC 40.

* TOTAL, qui a perdu 5,98% lundi, se reprend et tient la troisième position au palmarès du CAC 40 avec un gain de 1,36%.

* CGG progresse de 2,63%, le spécialiste français des services et équipements géophysiques anticipant pour son quatrième trimestre de l‘exercice 2014 un chiffre d‘affaires “multi-clients” de 290 millions de dollars (242 millions d‘euros), ce qui constitue un record sur un trimestre.

* Les valeurs TECHNOLOGIQUES (-1,29%) et celles des TRANSPORTS ET LOISIRS (-1,09%) accusent les plus fortes baisses sectorielles en Europe. CAPGEMINI (-2,97%) enregistre la plus forte baisse du CAC 40, suivi par ACCOR (-1,62%).

* EDENRED perd 3,07%, plus forte baisse du SBF 120. Morgan Stanley a abaissé sa recommandation de pondération en ligne à sous-pondérer et ramené son objectif de cours à 23 euros.

* NUMERICABLE SFR lâche 2,75% alors que sa maison mère ALTICE (-1,3%) va lancer une grosse émission obligataire pour financer l‘acquisition des activités du brésilien OI au Portugal. NUMERICABLE, qui a racheté SFR en 2014, a gagné plus de 184% l‘année dernière.

* GENFIT (+4,17%) est en tête des hausses du SBF 120, un essai clinique ayant démontré l‘inocuité du GFT505 sur l‘activité cardiaque.

* UBISOFT (+3,25%) compte parmi les plus fortes hausses du SBF 120, JP Morgan ayant relevé son conseil sur le titre de l‘éditeur de jeux vidéo de neutre à surpondérer.

Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below