Europe et grand export vont sauver les ventes 2014 de champagne

mercredi 24 décembre 2014 11h48
 

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Après deux années consécutives de baisse, les ventes de champagne devraient renouer avec la croissance en 2014, grâce à une reprise en Europe et de bonnes performances au grand export.

Les expéditions sont attendues en légère hausse en volume (+1%) cette année, aux environs de 308 millions de bouteilles, après un recul de 1,2% en 2013, selon les estimations de plusieurs professionnels du secteur.

Le chiffre d'affaires du champagne pourrait quant à lui signer la deuxième meilleure année de son histoire et progresser d'environ 3% à 4,5 milliards d'euros, grâce aux marchés britanniques, américains ou australiens, s'approchant du record historique de 4,56 milliards signé en 2007.

La filière profite de prix moyens plus élevés à l'exportation, grâce à un "mix" plus favorable lié aux cuvées spéciales ou aux bouteilles millésimées vendues nettement plus cher que les assemblages sans année.

"L'année 2014 est une année de reprise, avec une hausse modeste en volume mais la confirmation d'une meilleure valorisation à l'export", observe Bruno Paillard, PDG de Lanson BCC (Lanson, Boizel), numéro deux du secteur derrière le groupe LVMH, propriétaire de Moët & Chandon, Veuve Clicquot, Dom Perignon ou Ruinart.

Un nouveau recul en France - premier marché du champagne (55% des volumes vendus en 2013) qui s'apprête à signer sa quatrième année de baisse pour cause de marasme économique - devrait être compensé par un redressement en Europe.

"La France devrait être le seul marché en baisse cette année", souligne Jean-Marie Barillère, président de l'Union des maisons de champagne, évaluant le recul entre 2% et 3%.

Le champagne devrait surtout bénéficier d'une reprise des ventes au Royaume-Uni, son premier marché d'exportation (une bouteille de champagne sur 10 y est vendue). Après deux années difficiles, les ventes se sont redressées grâce à de bonnes performances dans les restaurants et les bars de Londres ainsi que chez les cavistes haut de gamme de la capitale.   Suite...

 
Après deux années consécutives de baisse, les ventes de champagne devraient renouer avec la croissance en 2014, grâce à une reprise en Europe et de bonnes performances au grand export. /Photo d'archives/REUTERS/Lisi Niesner