Les Bourses européennes réduisent leurs gains à la mi-séance

mardi 23 décembre 2014 13h32
 

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont réduit leurs gains à la mi-journée en raison des préoccupations politiques croissantes sur la Grèce et après la publication d'indicateurs économiques mitigés en Europe.

À Paris, le CAC 40 avance de 30,88 points, soit 0,73% à 3.170,51 points vers 12h55. À Francfort, le Dax progresse de 0,26% et à Londres, le FTSE gagne 0,37%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 s'adjuge 0,38% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro 0,49%.

Les échanges boursiers sont toutefois limités à la veille des fêtes de Noël et les marchés attendent une volée d'indicateurs américains dans l'après-midi, dont le PIB du troisième trimestre en version définitive.

"La plupart des investisseurs ont fermé leurs livres pour l'année. Il n'y a pas beaucoup de volume et les indices sont pour la plupart dans une zone neutre pour le moment", commente Jean-Louis Cussac (Perceval Finance).

En France, l'Insee a confirmé mardi une hausse de 0,3% du PIB au troisième trimestre, après un recul de 0,1% au trimestre précédent.

La consommation des ménages en biens est également ressortie en hausse, de 0,4% en novembre.

En Grande-Bretagne, la croissance annuelle a en revanche été revue en baisse à 2,6% au troisième trimestre, soit 0,4 point de moins que l'estimation précédente, en raison du recul de l'investissement des entreprises et de l'Etat.

En outre, le pays a enregistré un déficit courant de 27 milliards de livres au troisième trimestre, soit l'équivalent de 6,0% du PIB.

Sur le plan politique, le risque d'une nouvelle période d'instabilité en Grèce pèse sur les marchés. Vers 12h00 GMT, la Bourse d'Athènes perd 1,67%, après avoir abandonné jusqu'à 2,50% en séance. Le candidat de la coalition gouvernementale grecque, l'ancien commissaire européen Stavros Dimas, n'a pas pu être élu mardi, au deuxième tour de la présidentielle au parlement grec, recueillant seulement 160 voix au lieu de 200 requises.   Suite...

 
Les principales Bourses européennes ont réduit leurs gains à la mi-journée en raison des préoccupations politiques croissantes sur la Grèce et après la publication d'indicateurs économiques mitigés en Europe. Vers 12h55, le CAC 40 avance de 0,73% à Paris, le Dax progresse de 0,26% à Francfort et le FTSE gagne 0,37% à Londres. /Photo prise le 23  décembre 2014/REUTERS/Remote/Pawel Kopczynski