December 16, 2014 / 9:39 AM / 3 years ago

Le secteur privé de la zone euro finit 2014 sur une note faible

2 MINUTES DE LECTURE

L'évolution de l'activité du secteur privé dans la zone euro semble un peu meilleure qu'attendu en décembre mais la tendance reste faible et les entreprises continuent de baisser les prix, selon les premiers résultats des enquêtes mensuelles Markit auprès des directeurs d'achat. /Photo d'archives/Alex Domanski

LONDRES (Reuters) - L'évolution de l'activité du secteur privé dans la zone euro semble un peu meilleure qu'attendu en décembre mais la tendance reste faible et les entreprises continuent de baisser les prix, montrent mardi les premiers résultats des enquêtes mensuelles Markit auprès des directeurs d'achat.

L'indice PMI "flash" composite a progressé à 51,7 après avoir touché en novembre un plus bas de 16 mois à 51,1. Les économistes et analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un chiffre de 51,5.

L'indice des services est remonté à 51,9 après 51,1, dépassant le consensus qui le donnait à 51,5, et celui du secteur manufacturier a atteint 50,8 après 50,1, alors que le marché l'attendait à 50,5.

Pour Chris Williamson, économiste de Markit, ces chiffres suggèrent une croissance de 0,1% seulement au quatrième trimestre dans la zone euro.

"La périphérie bénéfice d'une croissance plus élevée mais le risque, c'est que si le coeur (de la zone) reste faible, cela se propage à la périphérie et que l'ensemble reparte à la baisse", dit-il.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below