Wall Street pâtit une nouvelle fois de la baisse du pétrole

lundi 15 décembre 2014 23h20
 

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a poursuivi lundi sur sa lancée baissière entamée la semaine dernière, perdant plus de 0,5% à l'issue d'une séance volatile, à nouveau marquée par une nouvelle chute des cours du pétrole.

L'indice Dow Jones a cédé 0,58%, soit 99,99 points, à 17.180,84. Le S&P-500, plus large, a perdu 12,70 points, soit 0,63%, à 1.989,63. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 48,44 points (-1,04%) à 4.605,16.

Le S&P 500, indice de référence des gérants de fonds, a clôturé sous sa moyenne mobile à 50 jours, ce qui peut signaler une poursuite du repli de l'indice.

Sous le coup d'une accélération du plongeon de l'or noir, le Dow Jones avait perdu 3,7% la semaine dernière, soit son recul hebdomadaire le plus marqué depuis novembre 2011, le S&P 3,5% et le Nasdaq Composite 2,7%.

Mais, depuis le début de l'année, le Dow Jones affiche encore un gain de près de 4%, le S&P une progression de près de 8% et le Nasdaq un bond de 10,5%.

Après avoir tenté un rebond dans la foulée d'informations faisant état de la fermeture des deux principaux ports pétroliers libyens, les cours du brut sont repartis à la baisse, le brut léger américain cédant quelque 4,5% au moment de la clôture de Wall Street.

Sur fonds de déséquilibre croissant entre une offre abondante et une demande atone, les deux cours de référence restent sur leur spirale baissière de la semaine dernière, au cours de laquelle ils avaient abandonné plus de 10%.

Depuis le mois de juin, quand le Brent se traitait à plus de 115 dollars le baril et le WTI aux alentours de 107 dollars, les cours ont perdu près de la moitié de leur valeur.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS