Les marchés européens finissent en ordre dispersé

jeudi 11 décembre 2014 18h25
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé jeudi en ordre dispersé, effaçant ou limitant des pertes initiales dans le sillage de Wall Street, orientée nettement à la hausse après des indicateurs bien accueillis par les investisseurs américains.

Sur les grandes places en Europe, seul le Footsie britannique a terminé en nette baisse, à -0,59%, plombé par un nouveau recul des valeurs minières.

À Paris, le CAC 40 a fini quasi stable, perdant 2,05 points, soit -0,05% à 4.225,86 points. Le Dax allemand a progressé de 0,64% et Milan de 0,42%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 a avancé de 0,26%% et le FTSEurofirst 300 de 0,12%.

Le chiffre des ventes au détail en novembre aux Etats-Unis témoigne d'une solide reprise économique outre-atlantique et compense l'impact de la chute de près de 40% des cours du pétrole depuis le mois de juin.

Cette chute faisait craindre un ralentissement global de la demande mondiale. Or, la hausse de 0,6% des ventes au détail, hors essence, automobile, matériaux de construction et produits alimentaires, montre que les consommateurs américains sont prêts à réinvestir dans d’autres secteurs le milliard de dollars économisé depuis le début de l'année, selon les calculs de Moody's Analytics.

"Les consommateurs (américains) dépensent sur autre chose l'argent économisé sur l’essence", commente Gennadiy Goldberg, stratégiste chez TD Securities.

Avant la publication des indicateurs américains, les places européennes étaient dans le rouge, affectées par le succès relatif de la deuxième opération de refinancement à plus long terme ciblée (TLTRO) de la Banque centrale européenne (BCE).

Les investisseurs souhaitent que la BCE prenne de nouvelles mesures susceptibles d'inclure l'achat de dettes souveraines.

En France, le ralentissement de l'inflation renforce l'hypothèse d'un risque de basculement dans la déflation au début de l'an prochain.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES