December 9, 2014 / 12:17 PM / 3 years ago

Les valeurs à suivre à la mi-séance de la Bourse de Paris

5 MINUTES DE LECTURE

Total recule de 1,67% vers 12h36 à la Bourse de Paris, tandis que le CAC 40 cède 1,16%. Le secteur européen de l'énergie(-1,21%) poursuit sa glissade, toujours plombé par les cours du pétrole, le baril de Brent restant sous la barre des 67 dollars (-41% depuis fin juin). /Photo d'archives/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris, en baisse à la mi-journée dans un contexte de regain de prudence et d'aversion au risque qui pourrait perdurer jusqu'en début d'année prochaine sur fond de chute des cours du pétrole et de récentes statistiques économiques jugées peu réjouissantes.

A 12h36, l'indice CAC 40 perd 1,16% à 4.324,90 points.

* CAPGEMINI (-2,85%) accuse la plus forte baisse du CAC 40, la SSII pâtissant d'une note de Deutsche Bank qui a entamé le suivi de la valeur en recommandant de "vendre" le titre avec un objectif de cours de 52 euros, inférieur au niveau actuel du prix de l'action.

* De manière générale, les VALEURS CYCLIQUES et/ou exposées à la CONSOMMATION sont pénalisées par les doutes croissants à l'égard de la croissance. ALCATEL-LUCENT lâche 2,72%, BOUYGUES 2,22% et CARREFOUR 2,18%.

* SAINT-GOBAIN baisse encore de 2,08% au lendemain d'une chute de 6,24% à la suite de son projet de prise de contrôle pour 2,75 milliards de francs suisses (environ 2,3 milliards d'euros) du chimiste suisse Sika (-2,74%), qui s'est déclaré très hostile à l'opération. Plusieurs analystes s'interrogent sur le montant de la transaction et la capacité de Saint-Gobain à mener cette opération à bien. Raymond James a abaissé sa recommandation de "surperformance" à "performance en ligne" sur la valeur.

* Les BANQUES de la zone euro perdent 2,05% avec également les établissements grecs (-13,77%), Athènes ayant décidé d'avancer de deux mois la date de l'élection présidentielle.

CRÉDIT AGRICOLE se replie de 2,84%, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE de 2,35% et BNP PARIBAS de 1,43%.

* Le secteur européen de L'ÉNERGIE (-1,21%) poursuit sa glissade, toujours plombé par les cours du pétrole, le baril de Brent restant sous la barre des 67 dollars, (-41% depuis fin juin).

TOTAL recule de 1,67% et TECHNIP de 0,55%. VALLOUREC, sur laquelle Natixis a abaissé son objectif de cours de 32,50 à 26,90 euros avec un conseil à "neutre", cède 5,18%, plus forte baisse du SBF 120.

* AIR FRANCE-KLM perd encore 3,72% après avoir lâché lundi 1,87% à la suite de la publication de chiffres jugés mitigés de son trafic au mois de novembre. Plusieurs analystes, comme chez Bank of America Merrill Lynch, évoquent de possibles avertissements sur résultats à venir dans le secteur des compagnies aériennes, la baisse des cours du pétrole masquant, selon eux, les difficultés de certains groupes.

* EURONEXT perd 5,07% à 23,41 euros. Intercontinental Exchange (ICE) a annoncé la cession de sa participation résiduelle dans l'opérateur boursier (environ 6% du capital) à un prix de 23 euros par action représentant une décote d'environ 6,7% par rapport au cours de clôture d'Euronext lundi soir. et

* En revanche, GEMALTO (+0,95%) signe l'une des deux seules progressions du CAC 40. Le groupe a annoncé le lancement d'une nouvelle gamme de fonctionnalités de sécurité pour les documents d'identité en polycarbonate afin de renforcer la protection contre la fraude.

* UNIBAIL-RODAMCO progresse de 0,26%. Des analystes considèrent que la foncière possède des fondamentaux solides qui soutiennent ses perspectives de croissance malgré des signes de ralentissement.

* EUROFINS SCIENTIFIC (+2,6%) signe la plus forte hausse de l'indice SBF 120, HSBC, qui a relevé sa recommandation de "sous-pondérer" à "neutre" sur la valeur, saluant l'acquisition d'une société américaine annoncée lundi par le spécialiste de la bioanalyse.

* SOITEC est en hausse de 2,59%. Invenergy Clean Power a annoncé avoir finalisé le financement de sa centrale solaire Desert Green Solar Farm à Borrego Springs, en Californie, et le démarrage de l'exploitation du site qui utilise une technologie de Soitec.

* HERMÈS INTERNATIONAL (+2,09%) a inscrit en matinée un nouveau plus haut historique à 304,75 euros, Natixis et Oddo Securities soulignant à leur tour les qualités opérationnelles du sellier et l'élargissement de son flottant avec la distribution à venir des titres détenus par LVMH (-1,21%).

* KLEPIERRE (+0,34%) a annoncé lundi que les actionnaires de Corio (+0,41%) avaient approuvé les termes de son OPE. La foncière française avait obtenu mi-novembre le feu vert de l'Autorité de la concurrence pour le rachat du groupe néerlandais.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below