6 novembre 2014 / 15:23 / il y a 3 ans

Convoité par Valeant, Allergan discute avec une tierce partie

David Pyott, PDG d'Allergan. Le fabricant du Botox, confronté à une OPA hostile du canadien Valeant Pharmaceuticals, a annoncé jeudi avoir entamé des discussions avec une tierce partie, identifiée par une source proche du dossier comme étant Actavis. /Photo prise le 8 juillet 2014/Shannon Stapleton

(Reuters) - Allergan, confronté à une OPA hostile du canadien Valeant Pharmaceuticals, a annoncé jeudi avoir entamé des discussions avec une tierce partie, identifiée par une source proche du dossier comme étant Actavis.

Les discussions pourraient aboutir à des négociations en vue d'une éventuelle fusion, précise Allergan dans un document boursier relatif à son assemblée générale extraordinaire programmée pour le 18 décembre.

Allergan, le fabricant du Botox, avait dit précédemment avoir été approché par une tierce partie mais n'avait pas précisé si des discussions avaient été engagées.

Le but pour Allergan est de contrer l'OPA hostile de 54 milliards de dollars (43 milliards d'euros) lancée par Valeant avec le concours du fonds spéculatif Pershing Square Capital Management.

Caroline Humer, Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below