Adidas publie des résultats encourageants pour le 3e trimestre

jeudi 6 novembre 2014 11h23
 

par Emma Thomasson

BERLIN (Reuters) - Adidas, à la peine face à la concurrence de l'américain Nike sur le marché des articles de sport, a fait état jeudi de résultats encourageants pour le troisième trimestre de son exercice décalé à la faveur notamment d'une baisse des stocks d'invendus en Russie et d'une reprise de ses activités de golf.

A la Bourse de Francfort, l'action Adidas était en hausse de 4,26% à 59,19 euros vers 9h30 GMT, tandis que le Dax reculait de 0,26%.

Le groupe allemand, dont le dirigeant historique Herbert Hainer est sous pression après une série d'avertissements sur résultats cette année, a confirmé ses objectifs de bénéfice et de chiffre d'affaires pour l'exercice 2014, après avoir publié des résultats légèrement supérieurs aux attentes.

Sur son troisième trimestre clos le 31 août, Adidas a dégagé un résultat d'exploitation de 405 millions d'euros, en recul de 13%, sur un chiffre d'affaires en hausse de 6% à 4,118 milliards. Les analystes prévoyaient respectivement 399 millions et 4,0 milliards, selon le consensus réalisé par Thomson Reuters.

Toutes les régions, à l'exception de l'Amérique du Nord, ont contribué à la croissance des ventes. Leur progression a été notamment de 10% en Europe occidentale et de 19% en Europe orientale.

La marge brute a progressé à 46,6% contre 44,9% les trois mois précédents, le groupe ayant mis l'accent sur des produits à plus forte marge comme sa gamme de chaussures FlyKnit.

Herbert Hainer s'est félicité d'avoir répondu aux défis clés du groupe en restructurant l'activité golf, en réduisant son exposition à la Russie et en tentant de se relancer aux Etats-Unis. Adidas présentera également un nouveau plan stratégique en mars.

Les stocks d'invendus du groupe étaient en hausse de seulement 7% cette année, à la fin septembre, à taux de change constant, contre 16% à fin juin, grâce notamment aux efforts déployés en Russie.   Suite...

 
Adidas, à la peine face à la concurrence de Nike, publie des résultats légèrement supérieurs aux attentes pour le troisième trimestre mais s'attend à un ralentissement de la croissance de ses ventes en 2015. /Photo d'archives/REUTERS/Michaela Rehle