Monte Paschi pourrait demander 2,5 milliards d'euros au marché

mercredi 5 novembre 2014 13h21
 

MILAN/LONDRES (Reuters) - Banca Monte dei Paschi di Siena va probablement relever le montant de son augmentation de capital pour le faire passer de 2,1 milliards d'euros à 2,5 milliards d'euros, a-t-on appris mercredi d'une source proche du dossier.

Un apport supérieur de liquidités permettrait à l'établissement de rembourser plus rapidement 1,1 milliard d'euros d'aide publique, a-t-on précisé de même source.

Selon deux autres sources, Monte Paschi a choisi Goldman Sachs et Mediobanca pour superviser cette opération, lesquelles viendront rejoindre Citi et UBS qui sont les co-chefs de file.

Barclays, Bank of America Merrill Lynch, Société Générale et Commerzbank tiendront le livre d'ordres, ajouté les sources, l'une d'elles précisant que Deutsche Bank était également teneur du livre d'ordres.

Il n'a pas été possible dans l'immédiat d'obtenir une réaction de Monte Paschi.

Le conseil d'administration de la troisième banque d'Italie doit se réunir ce mercredi pour examiner les moyens de combler son déficit de fonds propres, d'un montant de 2,1 milliards d'euros, mis au jour par les bilans de santé des autorités bancaires européennes.

Le projet de recapitalisation doit ensuite être présenté à la Banque centrale européenne d'ici au 10 novembre.

Monte Paschi a échoué à l'examen global de la situation financière des banques mené par la BCE et l'Autorité bancaire européenne (ABE), dont les résultats ont été publiés fin octobre.

Cette nouvelle augmentation de capital serait la quatrième depuis 2008 pour la plus vieille banque du monde en activité, qui a levé cinq milliards d'euros en juin pour renforcer son bilan et rembourser des aides reçues de l'Etat italien.   Suite...

 
Le conseil d'administration de la troisième banque d'Italie Banca Monte dei Paschi di Siena doit se réunir ce mercredi pour examiner les moyens de combler son déficit de fonds propres, d'un montant de 2,1 milliards d'euros, mis au jour par les bilans de santé des autorités bancaires européennes et pourrait décider de relever le montant de son augmentation de capital pour le faire passer de 2,1 milliards d'euros à 2,5 milliards d'euros. /Photo prise le 4 novembre 2014/REUTERS/Giampiero Sposito