Le Brent au plus bas depuis 2010, l'Arabie réduit ses tarifs

mardi 4 novembre 2014 17h53
 

par Sam Wilkin

LONDRES (Reuters) - Le cours du Brent de mer du Nord est tombé mardi à environ 82 dollars, à un plus de bas de plus de quatre ans, en réaction à la décision de l'Arabie saoudite, premier exportateur mondial, de réduire ses tarifs pour les Etats-Unis.

Le baril de Brent livraison décembre a touché en séance un plus bas à 82,08 dollars, son plus faible niveau depuis octobre 2010. Vers 16h25 GMT, le Brent perdait 2,72% à 82,47 dollars.

Le baril de brut léger américain était en recul de 2,88%, après avoir touché un plus en bas en séance à 75,84 dollars, son niveau le plus faible depuis octobre 2011.

L'Arabie saoudite a décidé lundi d'augmenter ses prix officiels de vente pour décembre en Asie et en Europe, mais a choisi en revanche de les baisser aux Etats-Unis.

"Ce sont des nouvelles mitigées et le fait que l'angle positif n'ait pas eu d'impact montre que le sentiment du marché est très négatif en ce moment", a déclaré Eugen Weinberg, directeur de la recherche pour les matières premières à la Commerzbank à Francfort.

L'absence de signes clairs que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) pourrait réduire sa production lors de la réunion du 27 novembre pèse également sur les prix.

A moins d'un mois de ce rendez-vous, il n'y a pas de consensus entre les maisons de négoce sur une éventuelle baisse de production.

"Je vois l'Opep et l'Arabie saoudite jouer les prolongations", a déclaré Pierre Lorinet, directeur financier de Trafigura, un groupe de négoce en pétrole, à l'occasion d'un sommet sur les matières premières organisé par Reuters.   Suite...

 
Le cours du Brent de mer du Nord est tombé mardi à environ 82 dollars, à un plus de bas de plus de quatre ans, en réaction à la décision de l'Arabie saoudite, premier exportateur mondial, de réduire ses tarifs pour les Etats-Unis. /Photo d'archives/REUTERS/Lucy Nicholson