Nissan bat de peu le consensus grâce à ses ventes aux Etats-Unis

mardi 4 novembre 2014 10h35
 

YOKOHAMA Japon (Reuters) - Nissan a fait état mardi d'une légère hausse de son résultat opérationnel au titre du deuxième trimestre de son exercice fiscal, battant le consensus des analystes, les ventes record aux Etats-Unis compensant un ralentissement en Chine.

Le deuxième constructeur automobile japonais, partenaire de Renault, a dégagé un bénéfice d'exploitation de 139,34 milliards de yens (984 millions d'euros) sur la période de juillet à septembre contre 135,94 milliards un an auparavant et 130,67 milliards attendus en moyenne par 12 analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S.

Les ventes en Chine, le premier marché automobile mondial, ont baissé sur chacun des mois du trimestre, pénalisées par le ralentissement de l'économie chinoise et un sentiment anti-japonais persistant. Elles ont encore reculé de 9% au mois d'octobre par rapport à le même période de 2013, a dit Nissan.

Nissan et Honda, le troisième constructeur nippon, ont d'ailleurs revu à la baisse leurs prévisions en Chine où leur concurrent Toyota continue toutefois de bien se porter.

La faiblesse du marché chinois a conduit Nissan à abaisser de 200.000 unités son objectif mondial de ventes de véhicules pour cette année, à 5,45 millions.

"Le ralentissement général du marché chinois, en particulier sur le segment des véhicules utilitaires légers (LCV), a éprouvé l'entreprise", a dit un dirigeant de Nissan à l'occasion de la présentation des résultats.

Des primes à l'achat généreuses sur le marché américain ont en revanche permis au groupe japonais d'y réaliser des ventes record au deuxième trimestre.

Les constructeurs automobiles aux Etats-Unis ont fait état lundi de leurs plus fortes ventes pour un mois d'octobre depuis une dizaine d'années avec la reprise de la consommation des ménages et la baisse des prix de l'essence.

Nissan a ajouté que la bonne tenue des ventes en Amérique du Nord, son premier marché, avait aussi permis de compenser en partie la faiblesse de la demande au Japon après la hausse de la TVA intervenue en avril et les incertitudes en Russie.   Suite...

 
Nissan fait état d'une légère hausse de son résultat opérationnel au titre du deuxième trimestre de son exercice fiscal, battant le consensus des analystes, grâce à la forte reprise de ses ventes aux Etats-Unis, son premier marché. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Segar