November 3, 2014 / 8:19 PM / 3 years ago

Un vaccin contre la dengue de Sanofi disponible dans un an

2 MINUTES DE LECTURE

Sanofi annonce que les tests de phase 3 du vaccin contre la dengue sévère de Sanofi Pasteur ont révélé l'efficacité du traitement. Le groupe pharmaceutique français déposera en 2015 des demandes d'enregistrement du vaccin dans plusieurs pays confontés à la dengue. /Photo prise le 14 mars 2014/Robert Pratta

PARIS (Reuters) - Sanofi a annoncé lundi soir que les derniers tests du vaccin contre la dengue effectués par Sanofi Pasteur avaient révélé l'efficacité du traitement et le groupe pharmaceutique français espère le commercialiser au cours du second semestre 2015.

Sanofi compte déposer l'an prochain des demandes d'enregistrement du vaccin dans plusieurs pays confontés à la dengue, la maladie tropicale la plus répandue dans le monde après le paludisme.

"Sous réserve de l'approbation des autorités réglementaires, le premier vaccin au monde contre la dengue pourrait être disponible dès le second semestre 2015", souligne-t-il dans un communiqué.

"Les résultats de cette deuxième étude d'efficacité de phase III confirment ainsi l'efficacité significative du candidat vaccin contre la dengue sévère", ajoute le groupe français.

Le laboratoire, qui a investi plus de 1,3 milliard d'euros dans ce projet, espère être le premier à commercialiser le vaccin après vingt ans de recherche sur la maladie, qui est transmise par les moustiques et s'est fortement développée ces trente dernières années. On estime que chaque année 500.000 personnes dans le monde sont touchées par des cas sévères de dengue qui requièrent une hospitalisation.

Sanofi explique que les tests de phase III ont montré une efficacité globale du vaccin de 60,8% chez les enfants et adolescents âgés de 9 à 16 ans et que le taux de protection contre la dengue sévère atteignait 95,5%. Le groupe ajoute que le vaccin réduit de 80,3% le risque d'hospitalisation.

Certains analystes estiment que les ventes de ce vaccin pourraient atteindre un milliard d'euros par an, ce qui donnerait un fort coup de pouce à l'activité vaccins du groupe, qui a dégagé en 2013 un chiffre d'affaires de 3,7 milliards d'euros.

Matthieu Protard, édité par Wilfrid Exbrayat et Gilles Trequesser

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below