Vivarte change de propriétaire, départ attendu du PDG

mercredi 29 octobre 2014 19h37
 

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Vivarte, géant français de l'habillement et de la chaussure, a signé mercredi sa restructuration financière, passant sous le contrôle de ses fonds créanciers qui devraient dans les prochains jours remplacer son PDG Marc Lelandais.

Le groupe qui détient Naf Naf, Kookaï, André, Minelli, Chevignon ou encore La Halle aux vêtements et qui comptait parmi les plus gros LBO (rachat avec effet de levier) européens, avait bouclé fin juillet un accord de restructuration se soldant par un effacement de dette de 2,0 milliards d'euros et par une conversion de dette en capital.

Vivarte bénéficie aussi d'un nouveau financement de 500 millions d'euros de la part de ses nouveaux actionnaires.

Avec la signature du "closing", plus d'une centaine de fonds deviennent propriétaires du groupe, Oaktree, Alcentra, GoldenTree et Babson comptant parmi ses principaux actionnaires.

"Désormais largement désendetté, avec une structure de bilan assainie et une réduction du nombre de ses créanciers, passé de 160 à 113, le groupe retrouve les moyens financiers de son développement et de sa transformation stratégique", déclare Vivarte dans un communiqué.

Un nouveau conseil d'administration sera constitué dans les jours qui viennent. Sur neuf membres, six représenteront les fonds, tandis que le PDG du groupe, fragilisé par de mauvaises performances, devrait être remplacé.

"Marc Lelandais va partir avec la signature du 'closing'", a-t-on déclaré à Reuters de sources proches du dossier.

Il devrait être remplacé par le directeur général délégué Richard Simonin, nommé fin septembre avec le soutien des fonds, a indiqué une des deux sources.   Suite...