L'activité diabète freine la croissance de Sanofi au 3e trimestre

mardi 28 octobre 2014 10h35
 

par Noëlle Mennella

PARIS (Reuters) - Sanofi a publié mardi des résultats dont la croissance a été freinée au troisième trimestre par de moins bonnes performances dans le diabète et le groupe a prévenu que des pressions sur le prix du Lantus aux Etats-Unis pèseront sur les ventes de cette activité en 2015.

Cette annonce, qui devrait conduire de nombreux analystes à réviser en baisse leurs prévisions de résultats pour 2015, a provoqué une chute de l'action Sanofi.

Vers 10h25, celle-ci perdait près de 8% à 76,91 euros quand l'indice sectoriel européen ne lâchait que 0,41%.

"Je suis un peu perplexe par ce qui se passe et je pense que la plupart des gens vont tout simplement appuyer le bouton de panique jusqu'à ce que nous obtenions des explications sur ce qui se passe sur le marché du diabète", commente Mark Clark chez Deutsche Bank.

Les ventes de l'activité diabète ont augmenté de 8,3% à changes constants au troisième trimestre (+16,2% au deuxième) alors que le Lantus, le médicament vedette de la branche, a vu ses ventes croître de 8,1%, moitié moins que leur progression du deuxième trimestre.

"Nous avons récemment constaté un environnement plus difficile en termes de prix sur le marché du diabète aux Etats-Unis qui aura un impact sur nos ventes diabète au cours de 2015", a annoncé Christopher Viehbacher, directeur général de Sanofi.

Le niveau des remises nécessaires pour maintenir les positions du Lantus a augmenté de façon significative en raison des rabais substantiels consentis par les concurrents, explique le groupe.

Ces rabais, qui continueront en 2015, n'affecteront pas les perspectives de bénéfice par action pour 2014 et le groupe compte atténuer leur impact grâce notamment aux lancements de sa nouvelle insuline basale Toujeo. Ainsi, les ventes totales de la division diabète sont attendues globalement stables en 2015, pronostique Sanofi.   Suite...

 
Christopher Viehbacher, directeur général de Sanofi. Le groupe pharmaceutique français a vu la progression de ses résultats du troisième trimestre pâtir du ralentissement de la croissance dans le diabète, dont les ventes devraient être impactées en 2015 par un environnement plus difficile en termes de prix aux Etats-Unis. /Photo d'archives/REUTERS