Bayer va scinder MaterialScience et se recentrer sur la santé

jeudi 18 septembre 2014 15h30
 

par Georgina Prodhan et Ludwig Burger

FRANCFORT (Reuters) - Bayer a annoncé jeudi son intention d'introduire en Bourse ses activités de plastiques, les moins rentables de son portefeuille, une opération dont le montant pourrait atteindre 10 milliards d'euros et qui permettra au groupe allemand d'accentuer son recentrage sur la santé, humaine et animale, et la protection des cultures agricoles.

L'annonce de la prochaine scission de Bayer MaterialScience (BMS) a permis à l'action Bayer d'inscrire un nouveau record à la Bourse de Francfort. Elle s'inscrit dans un contexte plus large de sortie des grands acteurs du marché de la santé des activités les moins rentables.

"De cette manière, Bayer se positionne comme un leader mondial dans le domaine de la santé humaine, animale et végétale", a expliqué le groupe dans un communiqué.

Son conseil de surveillance a approuvé la décision dans la matinée, ouvrant la voie à l'introduction en Bourse, qui devrait avoir lieu dans un délai de 12 à 18 mois.

Le président du directoire Marijn Dekkers a toutefois expliqué qu'il étudierait d'éventuelles offres de rachat de BMS et que la question d'une possible augmentation de capital à l'occasion de l'entrée en Bourse serait tranchée ultérieurement.

Bayer a parallèlement annoncé son intention d'augmenter ses investissement dans la recherche et réaffirmé que cinq de ses principaux médicaments disposaient d'un chiffre d'affaires potentiel combiné d'au moins 7,5 milliards d'euros par an.

Les investisseurs spéculaient depuis longtemps sur une scission de BMS, qui produit entre autres des plastiques entrant dans la fabrication de disques blu-ray et de toits ouvrants pour automobiles. Dans une note publiée cette semaine, Jefferies relevait que cette éventualité permettrait à Bayer d'atteindre une masse critique dans la santé animale et n'excluait pas des acquisitions.

Zoetis, l'ex-division vétérinaire de Pfizer devenue une société indépendante, serait une cible potentielle, ajoutait le bureau d'analyse.   Suite...

 
Bayer annonce jeudi son intention de mettre en Bourse sa division de plastiques, Bayer MaterialScience (BMS), pour se recentrer totalement sur la santé et l'agriculture. BMS est valorisé environ à 10 milliards d'euros. /Photo prise le 24 février 2014/REUTERS/Ina Fassbender