17 septembre 2014 / 16:53 / il y a 3 ans

La CE approuverait le projet nucléaire d'EDF d'Hinkley Point

Site choisi à Hinkley Point, dans le sud-ouest de l'Angleterre, pour la construction par EDF d'une centrale nucléaire. La Commission européenne s'apprêterait à donner son feu vert à la réalisation de ce projet, dont le coût est estimé à 19 milliards d'euros. /Photo d'archives/Suzanne Plunkett

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne s'apprête à donner son feu vert à la construction par la Grande-Bretagne d'une nouvelle centrale nucléaire à Hinkley Point, un projet de 19 milliards d'euros confié au français EDF, a-t-on appris mercredi de plusieurs sources proches du dossier.

Le projet, dans le sud-ouest de l'Angleterre, est important pour le Royaume-Uni, qui veut renouveler 20% de son parc de réacteurs nucléaires au cours de la décennie à venir, comme pour la France, qui voit dans le projet d'Hinkley Point l'occasion d'exporter ses technologies nucléaires.

D'autres pays de l'Union, comme l'Allemagne, qui se désengage du nucléaire, ou la Lituanie et la Pologne, favorables à l'atome, suivent le dossier de près car il pourrait servir de référence en matière d'aides publiques dans de tels projets.

"On peut s'attendre à une décision (favorable) dans les prochaines semaines. L'intention est d'aller de l'avant", a déclaré l'une des sources, qui a refusé de s'exprimer sur les détails du dossier.

Foo Yun Chee et Barbara Lewis, Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below