17 septembre 2014 / 16:13 / dans 3 ans

Gazprom dit respecter ses contrats avec les pays de l'UE

Unité de distribution de gaz en Pologne. Le groupe gazier russe Gazprom a annoncé mercredi qu'il n'était pas en mesure de répondre en totalité à la demande croissante en provenance des pays européens, dont plusieurs, dont la Pologne, ont rapporté une baisse de leurs approvisionnements en gaz naturel. /Photo prise le 12 septembre 2014/REUTERS/Wojciech Kardas/Agencja Gazeta

MOSCOU (Reuters) - Le groupe gazier russe Gazprom a annoncé mercredi qu‘il n‘était pas en mesure de répondre en totalité à la demande croissante en provenance des pays européens, dont plusieurs ont rapporté une baisse de leurs approvisionnements en gaz naturel.

Sur fond de crise ukrainienne et de sanctions occidentales contre Moscou, la Slovaquie, la Pologne, la Roumanie et l‘Autriche ont fait état récemment d‘une légère réduction de leurs fournitures de gaz russe.

Le directeur général de Gazprom, Alexeï Miller, a rencontré mercredi au Kremlin Vladimir Poutine. Interrogé par le président russe, il lui a assuré que sa compagnie respectait ses engagements contractuels avec ses clients européens mais qu‘il fallait lui laisser du temps pour répondre aux demandes d‘approvisionnement supplémentaires.

Alexeï Miller a précisé que Gazprom produirait 463 milliards de mètres cubes de gaz cette année, une nette baisse par rapport à l‘estimation de 496,4 milliards de m3 publiée en mai et par rapport aux 487,4 milliards produits en 2013.

Alexei Anishchuk, Guy Kerivel pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below