September 16, 2014 / 7:43 AM / 3 years ago

Les Bourses européennes ouvrent en léger recul

3 MINUTES DE LECTURE

Les principales Bourses européennes ont ouvert en léger recul mardi, poursuivant leur mouvement de consolidation. À Paris, le CAC 40 recule de 0,21% à 4.419,28 points vers 09h15. /Photo d'archives/REUTERS

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en léger recul mardi, poursuivant leur mouvement de consolidation, tandis que les fusions et acquisitions occupent le devant de la scène après une série de transactions.

Les marchés boursiers européens évoluent dans une marge étroite, l'attentisme dominant au premier jour de la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine et à l'avant-veille du référendum sur l'indépendance de l'Ecosse.

À Paris, le CAC 40 recule de 0,21% (9,35 points) à 4.419,28 points vers 07h15 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,28% et à Londres, le FTSE 0,19%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro perd 0,28% et le FTSEurofirst 300 0,24%.

Orange glisse de 0,74% après avoir annoncé lundi soir une offre publique d'achat sur Jazztel, valorisant l'opérateur télécoms espagnols à 3,4 milliards d'euros. Le titre Jazztel, suspendu lundi en fin de séance, a rouvert en hausse de 6%.

Finmeccanica prend 0,4%. Le groupe de défense italien a reçu quatre offres non contraignantes pour ses filiales ferroviaires Ansaldo STS et AnsaldoBreda.

Club méditérranée gagne 0,4%, le conseil d'administration du groupe de loisirs ayant indiqué lundi soir qu'il accueillait favorablement le nouveau projet d'OPA emmené par le groupe chinois Fosun.

Aux Etats-Unis, le comité de politique monétaire (Fomc) de la Fed entrera en réunion ce mardi et ce pour deux jours. Les investisseurs se tiennent prêts à décortiquer le communiqué de la Fed et le discours de Janet Yellen, à la recherche d'indices sur le calendrier de la hausse des taux d'intérêt. De nombreux économistes s'attendent à ce que la banque centrale abandonne sa promesse d'un maintien de taux bas "pendant une durée considérable."

Pour Justin Haque, courtier chez Hobart Capital Markets, le regain d'activité dans les fusions et acquisitions s'explique par l'anticipation d'une hausse des taux d'intérêts américains, poussant les dirigeants d'entreprise à finaliser des accords avant une hausse des coûts d'emprunt.

"Tout le monde achète avant que les taux soient relevés", a-t-il dit.

Aux valeurs, Air France-KLM plie de 3,5% au deuxième jour de grève à Air France. Quelque 60% des vols devraient être annulés mardi.

Nicox gagne près de 3% après l'annonce de deux acquisitions en ophtalmologie.

Thomas Cook cède 4,3%. Le voyagiste a annoncé que sa prévision de bénéfice pour l'exercice annuel se situait entre 315 et 330 millions de livres, en ligne avec les prévisions d'analystes.

Mathilde Gardin pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below