Darty dopé par la coupe du monde, plombé par Mistergooddeal

jeudi 11 septembre 2014 12h52
 

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Darty a surperformé son marché au premier trimestre de son exercice décalé grâce à l'effet de la coupe du monde sur ses ventes de téléviseurs, mais a averti que les contre-performances de sa filiale internet Mistergooddeal se traduiraient par une perte près de trois fois supérieure à ses prévisions.

Le distributeur d'électroménager et d'électronique grand public a annoncé jeudi avoir réalisé un chiffre d'affaires en hausse de 5,9% au cours du trimestre allant de mai à juillet 2014, signant une progression de 1,7% à surfaces comparables.

En France, son principal marché qui pèse pour plus de 70% de son chiffre d'affaires, sa croissance a atteint 7,1% et 2,0% à surfaces égales, faisant mieux que le marché dont la progression a été limitée à 0,7%.

Mais sur internet, les fortes pressions sur les prix ont pesé sur Mistergooddeal, racheté en décembre 2013 et dont les ventes sont inférieures aux prévisions.

Cette contre-performance, alliée à une intégration moins rapide que prévu, se soldera par une perte d'exploitation annuelle supérieure de 5,0 millions d'euros aux 3-4 millions d'euros anticipés auparavant, atteignant ainsi environ 9,0 millions.

"Les synergies se mettent en place et au niveau des systèmes, elles le seront à partir de mars", a déclaré à Reuters Régis Schultz, directeur général du groupe, ajoutant que le contexte de marché était "très tendu pour les pure players internet, avec des prix très agressifs".

Avec cette acquisition, Darty entend accélérer son développement dans les produits d'entrée de gamme sur internet, comme chez Castorama (groupe Kingfisher) ou Bricorama.

"Les résultats sont globalement en ligne avec les attentes, sauf pour Mistergooddeal", commentent les analystes de Citi, pour qui les contre-performances du site devraient entraîner une révision en baisse d'environ 8% du consensus sur le résultat annuel avant impôts du groupe.   Suite...